Vendredi 25 Janvier 2019

Conversion de Saint Paul Apôtre, Fête

(Fin de la semaine de prière pour l’unité des chrétiens.)

Paul est né à Tarse, en Cilicie, province romaine  du Sud-Est de l’Asie Mineure (Turquie actuelle), entre 7 et 10 (environ l’an 8). Il était un Juif de la diaspora. Il parlait grec et était citoyen romain. Entre 12 et 13 ans, il quitte Tarse pour s’installer à Jérusalem pour y recevoir l’enseignement du rabbin Gamaliel l’Ancien. Paul était un Pharisien accompli, marqué par une profonde orthodoxie. Ce qui justifie sa hargne et son intolérance vis-à-vis des chrétiens qu’il considère comme une menace pour sa religion. Paul était sincère dans son engagement.

 

Blanc

ntienne d’ouverture: 2Tim 1,12;4,8

     « Je sais à qui j ’ai fait confiance; et je suis sûr que le Seigneur, le juste Juge, me donnera la récompense, au jour de sa Venue. »

 

Prière d’ouverture

     Dieu qui a instruit le monde entier par la parole de l ’Apôtre Saint Paul dont nous célébrons aujourd’hui la conversion, accordes-nous d ’aller vers toi en cherchant à lui ressembler, et d ’être, dans le monde, les témoins de ton Évangile. Par Jésus Christ.

 

Actes des Apôtres 9,1-22

     Saul était toujours animé d’une rage meurtrière contre les disciples du Seigneur. Il alla trouver le grand prêtre et lui demanda des lettres pour les synagogues de Damas, afin que, s’il trouvait des hommes et des femmes qui suivaient le Chemin du Seigneur, il les amène enchaînés à Jérusalem Comme il était en route et approchait de Damas, soudain une lumière venant du ciel l’enveloppa de sa clarté. Il fut précipité à terre; il entendit une voix qui lui disait : «Saul, Saul, pourquoi me persécuter ? » Il demanda : « Qui es-tu, Seigneur?» La voix répondit : « Je suis Jésus, celui que tu persécutes. Relève-toi et entre dans la ville : on te dira ce que tu dois faire. » Ses compagnons de route s’étaient arrêtés, muets de stupeur : ils entendaient la voix, mais ils ne voyaient personne. Saul se releva de terre et, bien qu’il eût les yeux ouverts, il ne voyait rien. Ils le prirent par la main pour le faire entrer à Damas. Pendant trois jours, il fut privé de la vue et il resta sans manger ni boire. Or, il y avait à Damas un disciple nommé Ananie. Dans une vision, le Seigneur lui dit : « Ananie!» Il répondit : « Me voici, Seigneur. » Le Seigneur reprit : « Lève-tôt, va dans la rue appelée rue Droite, chez Jude: tu demanderas un homme de Tarse nommé Saul. Il est en prière, et il a eu cette vision : un homme, du nom d’Ananie, entrait et lui imposait les mains pour lui rendre la vue. » Ananie répondit : « Seigneur, j’ai beaucoup entendu parler de cet homme, et de tout le mal qu’il a fait subir à tes fidèles à Jérusalem. Il est ici, après avoir reçu de la part des grands prêtres le pouvoir d’enchaîner tous ceux qui invoquent ton nom. » Mais le Seigneur lui dit : «Va! Car cet homme est l’instrument que j’ai choisi pour faire parvenir mon nom auprès des nations, des rois et des fils d’Israël. Et moi, je lui montrerai tout ce qu’il lui faudra souffrir pour mon nom.» Ananie partit donc et entra dans la maison. Il imposa les mains à Saul, en disant : « Saul, mon frère, celui qui m’a envoyé, c’est le Seigneur, c’est Jésus qui t’est apparu sur le chemin par lequel tu venais. Ainsi, tu vas retrouver la vue, et tu seras rempli d’Esprit Saint.» Aussitôt tombèrent de ses yeux comme des écailles, et il retrouva la vue. Il se leva, puis il fut baptisé. Alors il prit de la nourriture et les forces lui revinrent. Il passa quelques jours à Damas avec les disciples et, sans plus attendre, il proclamait Jésus dans les synagogues, affirmant que celui-ci est le Fils de Dieu. Tous ceux qui écoutaient étaient stupéfaits et disaient : « N’est-ce pas lui qui, à Jérusalem, s’acharnait contre ceux qui invoquent ce nom-là, et n’est-il pas venu ici afin de les ramener enchaînés chez les grands prêtres ? » Mais Saul, avec une force de plus en plus grande, réfutait les Juifs qui habitaient Damas, en démontrant que Jésus est le Christ.

 

 

 

Psaume 116, 1-2

R/ Allez dans le monde entier proclamez l’Évangile (Mc 16,15)

 

1.   Louez le Seigneur, tous les peuples; fêtez-le, tous les pays !

 

2.  Son amour envers nous s’est montré le plus fort ; éternelle est la fidélité du Seigneur !

 

Acclamation

     Alléluia.C’est moi qui vous ai choisis et établis, afin que vous alliez, que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure. Alléluia Alléluia.(cf. Jn 15 ; 16)

 

Évangile : Marc 16, 15-18

     Jésus ressuscité dit aux onze apôtres : « Allez dans le monde entier. Proclamez l’Évangile à toute la création. Celui qui croira et sera baptisé sera sauvé ; celui qui refusera de croire sera condamné. Voici les signes qui accompagneront ceux qui deviendront croyants : en mon nom, ils expulseront les démons; ils parleront en langues nouvelles; ils prendront des serpents dans leurs mains et, s’ils boivent un poison mortel, il ne leur fera pas de mal ; ils imposeront les mains aux malades, et les malades s’en trouveront bien. »

 

Prière sur les offrandes

     Que ton Esprit, Seigneur notre Dieu, nous donne, dans cette eucharistie, la lumière de la foi qui éclairait l’Apôtre Paul quand il annonçait ta gloire aux nations païennes. Par Jésus.

 

Antienne de la communion

     « Je vis dans la foi au Fils de Dieu qui m’a aimé et qui s’est livré pour moi »

 

Prière après la communion

     Que cette communion, Seigneur notre Dieu, entretienne en nous la charité qui brûlait au cœur de l’Apôtre Paul et lui donnait un souci passionné de toutes les Églises. Par Jésus.

 

 

MÉDITATION

                                    Sur le chemin de Damas, Paul fait la rencontre personnelle avec le Ressuscité. Cette rencontre l’a totalement bouleversé et transformé. La conversion véritable est cette rencontre personnelle avec Jésus-Christ, le Ressuscité ; une rencontre transformatrice, une rencontre qui change tout, bouleverse tout en nous et surtout, nous met sur la route de la mission et du témoignage. Toute conversion est vocation, car elle constitue à un appel du Christ pour une mission. Il ne saurait avoir de conversion réelle sans apostolat, sans engagement missionnaire. C’est pourquoi, dans l’évangile, Jésus ressuscité, avant d’être « enlevé au ciel » envoie ses apôtres en mission en leur donnant des instructions précises : la proclamation de la Bonne Nouvelle à tous, l’administration du baptême à ceux qui auront cru. L’annonce de la Bonne Nouvelle doit conduire à la conversion, à la foi et au baptême.

Vous pouvez aussi aimer