JEUDI 07 FEVRIER 2019

Bienheureuse Eugénie

Elle est la fondatrice des Auxiliatrices des Âmes du Purgatoire, un Institut religieux initialement destiné à se dévouer en priorité aux Âmes du Purgatoire mais dont les religieuses s’engagent finalement vers toutes les taches qui puissent répondre aux besoins multiples des plus défavorisés.

Vert

 

Antienne d’ouverture : Ps 105, 47

Sauve-nous, Seigneur notre Dieu; rassemble tes enfants dispersés. Nous rendrons grâce à ton saint nom, nous te bénirons dans la joie.

 

Prière d’ouverture

Accorde-nous, Seigneur, de pouvoir t’adorer sans partage, et d’avoir pour tout homme une vraie charité. Par Jésus Christ.

 

Première lecture : Hb 12,18-19.21-24

Frères, vous n’êtes pas venus vers une réalité palpable, embrasée par le feu, comme la montagne du Sinaï : pas d’obscurité, de ténèbres ni d’ouragan, pas de son de trompettes ni de paroles prononcées par cette voix que les fils d’Israël demandèrent à ne plus entendre. Le spectacle était si effrayant que Moïse dit : Je suis effrayé et tremblant. Mais vous êtes venus vers la montagne de Sion et vers la ville du Dieu vivant, la Jérusalem céleste, vers des myriades d’anges en fête et vers l’assemblée des premiers-nés dont les noms sont inscrits dans les cieux. Vous êtes venus vers Dieu, le juge de tous, et vers les esprits des justes amenés à la perfection. Vous êtes venus vers Jésus, le médiateur d’une alliance nouvelle, et vers le sang de l’aspersion, son sang qui parle plus fort que celui d’Abel.

 

Ps 47, 2-4.9-11

Dieu, nous revivons ton amour au milieu de ton temple.

  1. Il est grand, le Seigneur, hautement loué, dans la ville de notre Dieu, sa sainte montagne, altière et belle, joie de toute la terre.

 

  1. La montagne de Sion, c’est le pôle du monde, la cité du grand roi ; Dieu se révèle, en ses palais, vraie citadelle.

 

  1. Nous l’avions entendu, nous l’avons vu dans la ville du Seigneur, Dieu de l’univers, dans la ville de Dieu, notre Dieu, qui l’affermira pour toujours.

 

  1. Dieu, nous revivons ton amour au milieu de ton temple. Ta louange, comme ton nom, couvre l’étendue de la terre. Ta main droite qui donne la victoire

 

Acclamation

    Alléluia. Alléluia. Le règne de Dieu est tout proche. Convertissez-vous et croyez à l’Évangile. Alléluia. (Mc 1, 15)

 

Évangile Mc 6, 7-13

En ce temps-là, Jésus appela les Douze ; alors il commença à les envoyer en mission deux par deux. Il leur donnait autorité sur les esprits impurs, et il leur prescrivit de ne rien prendre pour la route, mais seulement un bâton ; pas de pain, pas de sac, pas de pièces de monnaie dans leur ceinture. «Mettez des sandales, ne prenez pas de tunique de rechange. » Il leur disait encore : « Quand vous avez trouvé l’hospitalité dans une maison, restez-y jusqu’à votre départ. Si, dans une localité, on refuse de vous accueillir et de vous écouter, partez et secouez la poussière de vos pieds: ce sera pour eux un témoignage. » Ils partirent, et proclamèrent qu’il fallait se convertir. Ils expulsaient beaucoup de démons, faisaient des onctions d’huile à de nombreux malades, et les guérissaient.

 

Prière sur les offrandes

Que ton Esprit, Seigneur notre Dieu, nous donne, dans cette eucharistie, la lumière de la foi qui éclairait l’Apôtre Paul quand il annonçait ta gloire aux nations païennes. Par Jésus.

 

Antienne de la communion

« Je vis dans la foi au Fils de Dieu qui m’a aimé et qui s’est livré pour moi »

 

Prière après la communion

Que cette communion, Seigneur notre Dieu, entretienne en nous la charité qui brûlait au cœur de l’Apôtre Paul et lui donnait un souci passionné de toutes les Églises. Par Jésus.

 

 

MÉDITATION

La mission est une réalité profondément divine voilà pourquoi l’abandon confiant et serein en la providence divine doit en constituer une exigence à part entière. Le Seigneur qui nous envoie en mission sait susciter dans le cœur de personnes généreuses le désir d’accueillir ses envoyés. C’est la raison pour laquelle l’hospitalité dans la mission est reçue comme un don. Il s’agit justement d’une hospitalité sans calculs, ni orientations politiques. Bien au contraire, il est question de Dieu Lui-même qui est reçu à travers ses messagers.

 

Vous pouvez aussi aimer