Saint Pierre Damien, évêque et Docteur de l’Église

Dans la grande variété des formes de vie que prend l’imitation du Christ, Pierre Damien représente le type du saint austère, extrêmement exigeant pour lui-même et pour les autres. Né à Ravenne en 1007, il fut élevé par son frère Damien, dont il prit le nom. A vingt-huit ans, il entra à l’ermitage de Fonte Avellana. Il renonça à tout, sauf à l’art de bien écrire. Ses talents de pamphlétaire lui furent utiles pour animer la réforme du clergé, des monastères et des laïcs. Dans les diverses missions que lui confia le pape, ce moine montra la vigueur intransigeante d’un prophète. Nommé, malgré lui, cardinal-évêque et comte d’Ostie, il réussit rapidement à se faire relever de ces honneurs l’un après l’autre et redevint simple moine avant de mourir en 1072.

 

Vert/Blanc

 

Antienne d’ouverture : Ps 30, 3-4

Seigneur, sois le rocher qui m’abrite, la maison bien défendue qui me sauve. Pour l’honneur de ton nom guide-moi, conduis-moi.

 

Prière d’ouverture

Dieu qui veut habiter les cœurs droits et sincères, donne-nous de vivre selon ta grâce, alors tu pourras venir en nous pour y faire ta demeure. Par Jésus Christ.

 

Première lecture : Genèse 9, 1-13

Dieu bénit Noé et ses fils. Il leur dit : « Soyez féconds, multipliez-vous, remplissez la terre. Vous serez la crainte et la terreur de tous les animaux de la terre, de tous les oiseaux du ciel, de tout ce qui va et vient sur le sol, et de tous les poissons de la mer: ils sont livrés entre vos mains. Tout ce qui va et vient, tout ce qui vit sera votre nourriture; comme je vous avais donné l’herbe verte, je vous donne tout cela. Mais, avec la chair, vous ne mangerez pas le principe de vie, c’est-à-dire le sang. Quant au sang, votre principe de vie, j’en demanderai compte à tout animal et j’en demanderai compte à tout homme ; à chacun, je demanderai compte de la vie de l’homme, son frère. Si quelqu’un verse le sang de l’homme, par l’homme son sang sera versé. Car Dieu a fait l’homme à son image. Et vous, soyez féconds, multipliez-vous, devenez très nombreux sur la terre; oui, multipliez-vous ! » Dieu dit encore à Noé et à ses fils : « Voici que moi, j’établis mon alliance avec vous, avec votre descendance après vous, et avec tous les êtres vivants qui sont avec vous: les oiseaux, le bétail, toutes les bêtes de la terre, tout ce qui est sorti de l’arche. Oui, j’établis mon alliance avec vous: aucun être de chair ne sera plus détruit par les eaux du déluge, il n’y aura plus de déluge pour ravager la terre. » Dieu dit encore : « Voici le signe de l’alliance que j’établis entre moi et vous, et avec tous les êtres vivants qui sont avec vous, pour les générations à jamais : je mets mon arc au milieu des nuages, pour qu’il soit le signe de l’alliance entre moi et la terre. »

 

Psaume 101 (102), 16-18, 19-21, 22-23, 29

R/ Du ciel, le Seigneur regarde la terre. (Ps 101, 20b)

 

  1. Les nations craindront le nom du Seigneur, et tous les rois de la terre, sa gloire : quand le Seigneur rebâtira Sion, quand il apparaîtra dans sa gloire, il se tournera vers la prière du spolié, il n’aura pas méprisé sa prière.

 

  1. Que cela soit écrit pour l’âge à venir, et le peuple à nouveau créé chantera son Dieu : « Des hauteurs, son sanctuaire, le Seigneur s’est penché ; du ciel, il regarde la terre pour entendre la plainte des captifs et libérer ceux qui devaient mourir.»

 

  1. On publiera dans Sion le nom du Seigneur et sa louange dans tout Jérusalem, au rassemblement des royaumes et des peuples qui viendront servir le Seigneur. Les fils de tes serviteurs trouveront un séjour, et devant toi se maintiendra leur descendance.

 

Acclamation

    Alléluia. Alléluia. Tes paroles, Seigneur, sont esprit et elles sont vie. Tu as les paroles de la vie éternelle. Alléluia.

 

Évangile : Marc 8, 27-33

En ce temps-là, Jésus s’en alla, ainsi que ses disciples, vers les villages situés aux environs de Césarée-de-Philippe. Chemin faisant, il interrogeait ses disciples: « Au dire des gens, qui suis-je? » Ils lui répondirent : « Jean le Baptiste ; pour d’autres, Élie; pour d’autres, un des prophètes. » Et lui les interrogeait : « Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je ? » Pierre, prenant la parole, lui dit: «Tu es le Christ. » Alors, il leur défendit vivement de parler de lui à personne. Il commença à leur enseigner qu’il fallait que le Fils de l’homme souffre beaucoup, qu’il soit rejeté par les anciens, les grands prêtres et les scribes, qu’il soit tué, et que, trois jours après, il ressuscite. Jésus disait cette parole ouvertement. Pierre, le prenant à part, se mit à lui faire de vifs reproches. Mais Jésus se retourna et, voyant ses disciples, il interpella vivement Pierre : « Passe derrière moi, Satan! Tes pensées ne sont pas celles de Dieu, mais celles des hommes. »

 

Prière sur les offrandes

Que cette eucharistie, Seigneur notre Dieu, nous purifie et nous renouvelle; Qu’elle donne à ceux qui font ta volonté le bonheur que tu leur as promis. Par Jésus.

 

Antienne de communion : Ps 77, 29-30

Le Seigneur combla le désir de son peuple : ils mangèrent et ils furent rassasiés, leur attente ne fut pas trompée.

 

Prière après la communion

Tu nous as donné, Seigneur, de goûter aux joies du ciel : Fais que nous ayons toujours soif des sources de la vraie vie. Par Jésus.

 

Méditation

Il peut arriver dans la vie que certains proches, sous l’influence de la recherche d’un certain prestige ou d’une certaine grandeur, font écran à la volonté de Dieu sur eux-mêmes ou les autres. Suivre le Christ demande que l’on soit prêt à réorienter nos schémas mentaux ou certaines considérations existentielles au profit de celles évangéliques. Lorsque ce processus ne se concrétise pas, les dangers d’une opposition frontale à la volonté de Dieu deviennent manifestes.