Lundi 18 Mars 2019

Saint Cyrille de Jérusalem, évêque et docteur de l’Eglise

C’est un spécialiste de la catéchèse des adultes qui, vers 350, devint évêque de Jérusalem, sa ville natale. Cyrille (313-386) avait préparé les candidats au baptême en leur expliquant, d’une manière directe et très simple, les mystères de la foi et les sacrements de l’initiation chrétienne. Ses Catéchèses, qui sont parvenues jusqu’à nous, sont le vivant écho de sa parole. Sur ses trente-huit ans d’épiscopat, il n’en passa pas moins de seize en exil, car à trois reprises, il fut chassé de son siège par les ariens dont il était l’adversaire déclaré : il en coûtait, à cette époque, de proclamer que Jésus est Dieu comme son Père ! Cyrille participa au deuxième concile œcuménique de Constantinople en 381, et qui confirma pleinement ses droits.

 

Violet

Antienne d’ouverture : Ps 25, 8.11-12

     Seigneur, j’aime la maison que tu habites, le lieu où demeure ta gloire. Par pitié, libère-moi : dans l’assemblée, je te bénirai.

 

Prière d’ouverture

     Pour guérir nos âmes, Seigneur, tu nous prescris de discipliner nos corps ; donne-nous de pouvoir nous garder du péché et de répondre ainsi aux exigences de ton amour. Par Jésus Christ.

 

Première lecture : Daniel 9, 4-10

     Lecture du livre du prophète Daniel Je fis au Seigneur mon Dieu cette prière et cette confession : « Ah ! toi Seigneur, le Dieu grand et redoutable, qui garde alliance et fidélité à ceux qui l’aiment et qui observent ses commandements, nous avons péché, nous avons commis l’iniquité, nous avons fait le mal, nous avons été rebelles, nous nous sommes détournés de tes commandements et de tes ordonnances. Nous n’avons pas écouté tes serviteurs les prophètes, qui ont parlé en ton nom à nos rois, à nos princes, à nos pères, à tout le peuple du pays. À toi, Seigneur, la justice ; à nous la honte au visage, comme on le voit aujourd’hui pour les gens de Juda, pour les habitants de Jérusalem et de tout Israël, pour ceux qui sont près et pour ceux qui sont loin, dans tous les pays où tu les as chassés, à cause des infidélités qu’ils ont commises envers toi. Seigneur, à nous la honte au visage, à nos rois, à nos princes, à nos pères, parce que nous avons péché contre toi. Au Seigneur notre Dieu, la miséricorde et le pardon, car nous nous sommes révoltés contre lui, nous n’avons pas écouté la voix du Seigneur, notre Dieu, car nous n’avons pas suivi les lois, qu’il nous proposait par ses serviteurs les prophètes. »

 

Psaume 78 (79), 5a.8, 9, 11.13ab

R/ Seigneur, ne nous traite pas selon nos péchés. cf. 102,10a

 

1.   Combien de temps, Seigneur, durera ta colère ? Ne retiens pas contre nous les péchés de nos ancêtres : que nous vienne bientôt ta tendresse, car nous sommes à bout de force !

 

2.  Aide-nous, Dieu notre Sauveur, pour la gloire de ton nom! Délivre-nous, efface nos fautes, pour la cause de ton nom !

 

3.  Que monte en ta présence la plainte du captif ! Ton bras est fort : épargne ceux qui doivent mourir. Et nous, ton peuple, le troupeau que tu conduis, sans fin nous pourrons te rendre grâce.

 

Acclamation

     Gloire à toi, Seigneur, Fils du Dieu vivant !Tes paroles, Seigneur, sont esprit et elles sont vie. Tu as les paroles de la vie éternelle. Gloire à toi, Seigneur, Fils du Dieu vivant! (Cf. Jn 6, 63c.68c)

 

 

 

Évangile :  Luc 6, 36-38

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Soyez miséricordieux comme votre Père est miséricordieux. Ne jugez pas, et vous ne serez pas jugés ; ne condamnez pas, et vous ne serez pas condamnés. Pardonnez, et vous serez pardonnés. Donnez, et l’on vous donnera : c’est une mesure bien pleine, tassée, secouée, débordante, qui sera versée dans le pan de votre vêtement; car la mesure dont vous vous servez pour les autres servira de mesure aussi pour vous. »

 

Prière sur les offrandes

     Accueille avec bienveillance nos prières, Seigneur, et protège, contre les séductions du monde, ceux que tu as appelés à te servir en ces mystères. Par Jésus.

 

Antienne de  communion : Lc 6, 36

     « Soyez miséricordieux comme votre Père est miséricordieux », dit le Seigneur.

 

Prière après la communion 

     Que cette communion, Seigneur, en nous guérissant du péché, nous donne part aux joies du ciel. Par Jésus.

 

 

MÉDITATION

La miséricorde est « le propre de Dieu », sa caractéristique essentielle, nous dit le pape François. Et saint Luc, dans la péricope qui nous est proposée en ce jour, nous donne un impératif : « Soyez miséricordieux comme votre Père est miséricordieux ». La miséricorde de Dieu se définit dans son amour infini pour l’humanité. Cet amour qui trouve son ultime expression en Jésus-Christ qui a totalement offert sa vie sur la croix pour notre salut. Reconnaissant que Dieu est ce Père plein de miséricorde, prêt à pardonner au pécheur, Daniel, dans la première lecture, va, par un aveu du pécheur marqué d’une sincérité formidable, demander pardon pour le peuple : « Nous avons péché, nous avons commis l’iniquité, nous avons fait le mal, nous avons été rebelles ». Que la prière de Daniel nous inspire à implorer la bonté de Dieu sur nous-mêmes et nos proches qui se sont détournés du Seigneur.

Vous pouvez aussi aimer