MARDI 09 JUILLET 2019

Sainte Amandine

Morte au début du 20e siècle, Amandine appartenait à la Congrégation des Franciscaines missionnaires de Marie. Lors de la réaction antichrétienne des Boxers en Chine, elle fut massacrée à Tai-Yuan-Fou au Nord de la Chine avec deux autres de ses consœurs.

Vert/Rouge

Antienne d’ouverture : Ps 47, 10-11

Nous rappelons ton amour, Seigneur, au milieu de ton temple; sur toute la terre ceux qui t’ont rencontré proclament ta louange: tu es toute justice.

 

Prière d’ouverture

Dieu qui as relevé le monde par les abaissements de ton Fils, donne à tes fidèles une joie sainte : Tu les as tirés de l’esclavage du péché; fais-leur connaître le bonheur impérissable. Par Jésus Christ.

 

Première lecture : Genèse 32, 23-32

Cette nuit-là, Jacob se leva, il prit ses deux femmes, ses deux servantes, ses onze enfants, et passa le gué du Yabboq.  Il leur fit passer le torrent et fit aussi passer ce qui lui appartenait. Jacob resta seul. Or, quelqu’un lutta avec lui jusqu’au lever de l’aurore. L’homme, voyant qu’il ne pouvait rien contre lui, le frappa au creux de la hanche et la hanche de Jacob se démit pendant ce combat. L’homme dit : « Lâche-moi, car l’aurore s’est levée. » Jacob répondit : « Je ne te lâcherai que si tu me bénis. » L’homme demanda : « Quel est ton nom ? » Il répondit : « Jacob. » Il reprit : « Ton nom ne sera plus Jacob, mais Israël (c’est-à-dire: Dieu lutte), parce que tu as lutté avec Dieu et avec des hommes, et tu l’as emporté. » Jacob demanda: «Fais-moi connaître ton nom, je t’en prie. » Mais il répondit : « Pourquoi me demandes-tu mon nom ? » Et là il le bénit. Jacob appela ce lieu Penouël (c’est-à-dire: Face de Dieu), car, disait-il, « j’ai vu Dieu face à face, et j’ai eu la vie sauve. » Au lever du soleil, il passa le torrent à Penouël. Il resta boiteux de la hanche.

 

Psaume  16 (17), 1, 2-3ab, 6-7, 8.15

Seigneur, par ta justice,  je verrai ta face. 16,15a

 

  1. Seigneur, écoute la justice ! Entends ma plainte, accueille ma prière, mes lèvres ne mentent pas.

 

  1. De ta face, me viendra la sentence: tes yeux verront où est le droit. Tu sondes mon cœur, tu me visites la nuit, tu m’éprouves, sans rien trouver.

 

  1. Je t’appelle, toi, le Dieu qui répond : écoute-moi, entends ce que je dis. Montre les merveilles de ta grâce, toi qui libères de l’agresseur ceux qui se réfugient sous ta droite.

 

  1. Garde-moi comme la prunelle de l’œil ; à l’ombre de tes ailes, cache-moi. Et moi, par ta justice, je verrai ta face : au réveil, je me rassasierai de ton visage.

 

Acclamation

Alléluia. Alléluia. Moi, je suis le bon Pasteur, dit le Seigneur ; je connais mes brebis et mes brebis me connaissent. Alléluia. (Jn 10, 14)

 

Évangile :  Mt 9, 32-38

En ce temps-là, voici qu’on présenta à Jésus un possédé qui était sourd-muet. Lorsque le démon eut été expulsé, le sourd-muet se mit à parler. Les foules furent dans l’admiration, et elles disaient : «Jamais rien de pareil ne s’est vu en Israël ! » Mais les pharisiens disaient: « C’est par le chef des démons qu’il expulse les démons. » Jésus parcourait toutes les villes et tous les villages, enseignant dans leurs synagogues, proclamant l’Évangile:  du Royaume et guérissant toute maladie et toute infirmité. Voyant les foules, Jésus fut saisi de compassion envers elles parce qu’elles étaient désemparées et abattues comme des brebis sans berger. Il dit alors à ses disciples : « La moisson est abondante, mais les ouvriers sont peu nombreux.  Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers pour sa moisson. ».

 

Prière sur les offrandes

Puissions-nous être purifiés, Seigneur, par l’offrande qui t’est consacrée ; Qu’elle nous conduise,  jour après jour, au Royaume où nous vivrons avec toi. Par Jésus.

 

Antienne de communion : Ps 33, 9

Goûtez et voyez comme est bon le Seigneur, heureux qui trouve en lui son refuge.

 

Prière après la communion

Comblés d’un si grand bien, nous te supplions, Seigneur: Fais que nous en retirions des fruits pour notre salut et que jamais nous ne cessions de chanter ta louange. Par Jésus.

 

 

 

MÉDITATION

Dans l’Évangile, Jésus trouve une humanité asservie au démon et privée de dirigeants soucieux de la libérer et de la conduire vers Dieu. Non seulement il triomphe du démon, mais il révèle à ses disciples que Dieu veut que les hommes collaborent avec lui. Ils doivent annoncer la libération qu’apporte Jésus aux hommes de tous les temps, proclamer la foi au libérateur et annoncer que « la moisson est abondante et les ouvriers sont peu  nombreux » (Mt 9, 37). Notre monde plus que jamais a urgemment besoin des hommes et femmes qui se laissent interpeller par cette invitation.

 

 

 

Vous pouvez aussi aimer