JEUDI 18 JUILLET 2019

Saints Frédéric ; Arnold

Frédéric fut nommé évêque d’Utrecht par le roi Louis le Débonnaire, fils et successeur de Charlemagne. Il aurait été assassiné sur ordre de l’impératrice à laquelle il reprochait sa vie licencieuse.

 

Vert/Blanc

Antienne d’ouverture : Ps 16, 15

Je veux paraître devant toi, Seigneur, et me rassasier de ta présence.

 

Prière d’ouverture

Dieu qui montres aux égarés la lumière de ta vérité pour qu’ils puissent reprendre le bon chemin, donne à tous ceux qui se déclarent chrétiens de rejeter ce qui est indigne de ce nom, et de rechercher ce qui lui fait honneur. Par Jésus Christ.

 

Première lecture : Exode 3, 13-20

En ces jours-là, Moïse avait entendu la voix du Seigneur depuis le buisson.   Il répondit à Dieu : « J’irai donc trouver les fils d’Israël, et je leur dirai : “Le Dieu de vos pères m’a envoyé vers vous. Ils vont me demander quel est son nom; que leur répondrai-je ? »  Dieu dit à Moïse : « Je suis qui je suis. Tu parleras ainsi aux fils d’Israël : “Celui qui m’a envoyé vers vous, c’est : JE-SUIS. ” »  Dieu dit encore à Moïse : « Tu parleras ainsi aux fils d’Israël : “Celui qui m’a envoyé vers vous, c’est LE SEIGNEUR, le Dieu de vos pères, le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac, le Dieu de Jacob. C’est là mon nom pour toujours, c’est par lui que vous ferez mémoire de moi, d’âge en d’âge. Va, rassemble les anciens d’Israël. Tu leur diras : “Le Seigneur, le Dieu de vos pères, le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob, m’est apparu. Il m’a dit : Je vous ai visités et ainsi j’ai vu comment on vous traite en Égypte. J’ai dit: Je vous ferai monter de la misère qui vous accable en Egypte vers le pays du Cananéen, du Hittite, de l’Amorite, du Perizzite, du Hivvite et du Jébuséen, le pays ruisselant de lait et de miel. ” Ils écouteront ta voix ; alors tu iras, avec les anciens d’Israël, auprès du roi d’Égypte, et vous lui direz : “Le Seigneur, le Dieu des Hébreux, est venu nous trouver. Et maintenant, laisse-nous aller dans le désert, à trois jours de marche, pour y offrir un sacrifice au Seigneur notre Dieu.” Or, je sais, moi, que le roi d’Égypte ne vous laissera pas partir s’il n’y est pas forcé. Aussi j’étendrai la main, je frapperai l’Égypte par toutes sortes de prodiges que j’accomplirai au milieu d’elle. Après cela, il vous permettra de partir. »

 

Psaume 104 (105), 1.5, 8-9, 24-25, 26-27

R/ Le Seigneur s’est toujours souvenu   de son alliance. Ou : Alléluia

 

  1. Rendez grâce au Seigneur, proclamez son nom, annoncez parmi les peuples ses hauts faits; souvenez-vous des merveilles qu’il a faites, de ses prodiges, des jugements qu’il prononça,

 

  1. Il s’est toujours souvenu de son alliance, parole édictée pour mille générations : promesse faite à Abraham, garantie par serment à Isaac.

 

  1. Dieu rend son peuple nombreux et plus puissant que tous ses adversaires ; ceux-là, il les fait se raviser, haïr son peuple et tromper ses serviteurs.

 

  1. Mais il envoie son serviteur, Moïse, avec un homme de son choix, Aaron, pour annoncer des signes prodigieux, des miracles au pays de Cham.

 

Acclamation

Alléluia. Alléluia. Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, dit le Seigneur, et moi, je vous procurerai le repos. Alléluia. (Mt 11, 28)

 

Évangile :  Mt 11, 28-30

Évangile :  de Jésus-Christ selon saint Matthieu En ce temps-là, Jésus prit la parole et dit : « Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos. Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos pour votre âme. Oui, mon joug est facile à porter, et mon fardeau, léger. »

 

Prière sur les offrandes

Regarde, Seigneur, les dons de ton Église en prière : Accorde à tes fidèles qui vont les recevoir la grâce d’une sainteté plus grande. Par Jésus.

 

Antienne de communion : Ps 83, 5

Heureux ceux qui approchent de ton autel, Seigneur ; Heureux les habitants de ta maison : ils peuvent toujours te louer, mon Roi, mon Dieu !

Prière après la communion

Nourris de ton eucharistie, nous te supplions, Seigneur : Chaque fois que nous célébrons ce mystère, fais grandir en nous ton œuvre de salut. Par Jésus.

 

 

 

MÉDITATION

« Je suis qui je suis » est le nom de notre Dieu. Il est le Seigneur, le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob, le Dieu des vivants qui se penche du côté des faibles pour les sauver. Ainsi, Jésus nous appelle, nous tous qui peinons sous le poids du fardeau de nos multiples péchés, pour nous donner le vrai repos. Pour mériter ce repos, la seule véritable condition est de devenir ses disciples, lui qui est doux et humble de cœur. Il est le repos de nos âmes, car son joug est facile à porter et son fardeau, léger parce qu’il est miséricordieux.

 

Vous pouvez aussi aimer