SAMEDI 28 DECEMBRE 2019

Samedi 28 Décembre 2019

 

Les saints Innocents, martyrs

Quel paradoxe que cette mort de nouveau-nés, provoquée par la naissance de Jésus qui vient donner la vie à tous les hommes ! Cette mort manifeste une vérité que révélera pleinement la mort de l’Innocent par excellence : la volonté du pécheur, dont Hérode est ici le type, est source de mort. Mais une autre vérité est illustrée par le sort des Innocents : là où la malice des pécheurs sème la mort, l’amour de Dieu fait surabonder la vie et offre à tous les hommes le salut ; l’entrée des Innocents dans la gloire montre bien la gratuité de ce salut, que nous apporte le Fils de Dieu.

 

Rouge

 

Antienne d’ouverture

Pour le Christ, les saints Innocents furent   mis a mort : compagnons de l’Agneau sans tache, ils chantent sans fin dans le ciel : Gloire à toi Seigneur.

 

Prière d’ouverture

Puisqu’en ce jour, Seigneur, les saints Innocents ont annoncé ta gloire, non point par la parole, mais par leur seule mort : fais que notre vie tout entière témoigne de la foi que notre bouche proclame. Par Jésus Christ.

 

Première Lecture : Jean  1, 5 – 2, 2

Bien- aimés, tel est le message que nous avons entendu de Jésus Christ et que nous vous annonçons: Dieu est lumière ; en lui, il n’y a pas de ténèbres. Si nous disons que nous sommes en communion avec lui, alors que nous marchons dans les ténèbres, nous sommes des menteurs, nous ne faisons pas la vérité. Mais si nous marchons dans la lumière, comme il est lui- même dans la lumière, nous sommes en communion les uns avec les autres, et le sang de Jésus, son Fils, nous purifie de tout péché. Si nous disons que nous n’avons pas de péché, nous nous égarons nous-mêmes, et la vérité n’est pas en nous. Si nous reconnaissons nos péchés, lui qui est fidèle et juste va jusqu’à pardonner nos péchés et nous purifier de toute injustice. Si nous disons que nous sommes sans péché, nous faisons de lui un menteur, et sa parole n’est pas en nous. Mes petits enfants, je vous écris cela pour que vous évitiez le péché. Mais si l’un de nous vient à pécher, nous avons un défenseur devant le Père : Jésus Christ, le Juste. C’est lui qui, par son sacrifice, obtient le pardon de nos péchés, non seulement les nôtres, mais encore ceux du monde entier.

 

PSAUME  123 (124), 2-3, 4-5, 6a.7cd- 8

 R/ Comme un oiseau, nous avons échappé au filet du chasseur123, 7ab.

 

  1. Sans le Seigneur qui était pour nous quand des hommes nous assaillirent, alors ils nous avalaient tout vivants, dans le feu de leur colère.

 

  1. Alors le flot passait sur nous, le torrent nous submergeait ; alors nous étions submergés par les flots en furie.

 

  1. Béni soit le Seigneur ! Le filet s’est rompu : nous avons échappé. Notre secours est le nom du Seigneur qui a fait le ciel et la terre.

 

Acclamation

    Alléluia. Alléluia. À toi, Dieu, notre louange ! Toi, le Seigneur, nous t’acclamons, toi, dont témoignent les martyrs. Alléluia.

 

Évangile : Matthieu   2, 13-18

Après le départ des mages, voici que l’ange du Seigneur apparaît en songe à Joseph et lui dit : « Lève- toi ; prends l’enfant et sa mère, et fuis en Égypte. Reste là- bas jusqu’à ce que je t’avertisse, car Hérode va rechercher l’enfant pour le faire périr. » Joseph se leva ; dans la nuit, il prit l’enfant et sa mère, et se retira en Égypte, où il resta jusqu’à la mort d’Hérode, pour que soit accomplie la parole du Seigneur prononcé par le prophète : D’Égypte, j’ai appelé mon fils.

Alors Hérode, voyant que les mages s’étaient moqués de lui, entra dans une violente fureur. Il envoya tuer tous les enfants jusqu’à l’âge de deux ans à Bethléem et dans toute la région, d’après la date qu’il s’était fait préciser par les mages. Alors fut accomplie la parole prononcée par le prophète Jérémie : Un cri s’élève dans Rama, pleurs et longue plainte : c’est Rachel qui pleure ses enfants et ne veut pas être consolée, car ils ne sont plus.

 

Prière sur les offrandes

Reçois, Seigneur, nous t’en prions, les offrandes de ton peuple ; purifie ceux qui s’empressent à te servir, puisque tu veux que tes mystères soient une source de salut même pour ceux qui n’ont pu te connaître. Par Jésus.

 

Antienne de communion : Ap 14. 4

Les enfants de Bethléem ont été rachetés d’entre les hommes comme prémices pour Dieu et pour l’Agneau.

 

Prière après la communion

Seigneur, accorde largement ton salut aux fidèles qui ont pris cette nourriture sainte en ce jour ou ton Eglise célèbre des martyrs incapables de confesser le nom de ton Fils et pourtant glorifiés par la grâce de sa naissance. Lui qui.

 

 

Méditation

Comment peut-on tuer un enfant ? Il est des actes qui font pour ainsi dire toucher le fond de la misère humaine. Celui-ci en est un, et rien, absolument rien, ne peut nous assurer qu’il soit acceptable. Contemplons « Rachel qui pleure ses enfants et ne veut pas qu’on la console, car ils ne sont plus ». Voici que dans la mort de ces petits, la Croix est venue se planter près de la crèche. Ces cœurs transpercés de Bethléem racontent déjà le cœur blessé de l’Agneau du Golgotha. Quelle prophétie ! Oui, l’homme a frappé la Douceur Innocente, il a fait taire le Verbe, mais le Tout-puissant a fait surgir de cela le salut. Depuis la chute, le mystère de l’iniquité enveloppe le monde, mais le mystère de l’Agneau recèle la grande victoire. C’est la victoire de ceux qui le suivent. Ils ont le cœur blessé. C’est vrai, mais c’est un cœur admirablement ouvert. Ils savent que l’Esprit Saint n’a jamais jailli que du cœur transpercé de leur Dieu. Oui, ils le savent et ils désirent être enveloppés de cette charité toute divine, elle qui couvre tout, « croit tout, espère tout, endure tout », jusqu’à la négation de l’Amour.

 

 

 

 

Vous pouvez aussi aimer