MERCREDI 05 FEVRIER 2020

 

Mercredi 05 Février 2020

Sainte Agathe de Catane, vierge et martyre

Rouge

Agathe, dont le nom évoque la bonté, était une jeune fille qui avait consacré sa virginité au Christ. Elle reçut de Dieu la force de verser son sang pour Celui qu’elle aimait. C’était en 251, à Catane en Sicile, durant la persécution de Dèce.

Antienne d’ouverture : Ps 105, 47

Sainte Agathe a combattu jusqu’à la mort pour être fidèle à son Dieu ; elle n’a pas craint les menaces des impies : elle était fondée sur le roc.

 

Prière d’ouverture

Que sainte Agathe implore pour nous ton pardon, Seigneur, Elle qui sut également te plaire par la consécration de sa virginité et par son courage dans le martyre. Par Jésus Christ.

 

1ère lecture : 2 S 24, 2. 9-17

En ces jours-là, le roi David dit à Joab, le chef de l’armée, qui était près de lui: «Parcourez toutes les tribus d’Israël, de Dane à Bershéba, et faites le recensement du peuple, afin que je connaisse le chiffre de la population.» Joab donna au roi les chiffres du recensement: Israël comptait huit cent mille hommes capables de combattre, et Juda cinq cent mille hommes. Mais après cela, le cœur de David lui battit d’avoir recensé le peuple, et il dit au Seigneur: «C’est un grand péché que j’ai commis! Maintenant, Seigneur, daigne passer sur la faute de ton serviteur, car je me suis vraiment conduit comme un insensé!» Le lendemain matin, David se leva. Or la parole du Seigneur avait été adressée au prophète Gad, le voyant attaché à David: «Va dire à David : Ainsi parle le Seigneur: Je vais te présenter trois châtiments; choisis l’un d’entre eux, et je te l’infligerai.» Gad se rendit alors chez David et lui transmit ce message: «Préfères-tu qu’il y ait la famine dans ton pays pendant sept ans? Ou bien fuir devant tes adversaires lancés à ta poursuite, pendant trois mois? Ou bien la peste dans ton pays pendant trois jours? Réfléchis donc, et vois ce que je dois répondre à celui qui m’a envoyé.» David répondit au prophète Gad: «Je suis dans une grande angoisse… Eh bien ! tombons plutôt entre les mains du Seigneur, car sa compassion est grande, mais que je ne tombe pas entre les mains des hommes!» Le Seigneur envoya donc la peste en Israël dès le lendemain jusqu’à la fin des trois jours. Depuis Dane jusqu’à Bershéba, il mourut 70 000 hommes. Mais lorsque l’ange du Seigneur étendit la main vers Jérusalem pour l’exterminer, le Seigneur renonça à ce mal, et il dit à l’ange exterminateur: «Assez ! Maintenant, retire ta main. » L’ange du Seigneur se trouvait alors près de l’aire à grain  d’Arauna le Jébuséen. David, en voyant l’ange frapper le peuple, avait dit au Seigneur: «C’est moi qui ai péché, c’est moi qui suis coupable ; mais ceux-là, le troupeau, qu’ont-ils fait? Que ta main s’appesantisse donc sur moi et sur la maison de mon père!»

 

Psaume : 31 (32), 1-2, 5, 6, 7

R/   Enlève, Seigneur, l’offense de ma faute.

 

  1. Heureux l’homme dont la faute est enlevée, et le péché remis! Heureux l’homme dont le Seigneur ne retient pas l’offense, dont l’esprit est sans fraude !
  2. Je t’ai fait connaître ma faute, je n’ai pas caché mes torts. J’ai dit: «Je rendrai grâce au Seigneur en confessant mes péchés.» Et toi, tu as enlevé l’offense de ma faute.
  3. Ainsi chacun des tiens te priera aux heures décisives; même les eaux qui débordent ne peuvent l’atteindre.
  4. Tu es un refuge pour moi, mon abri dans la détresse; de chants de délivrance, tu m’as entouré.

 

Acclamation

Alléluia. Alléluia. Mes brebis écoutent ma voix, dit le Seigneur; moi, je les connais, et elles me suivent. Alléluia. (Jn 10, 27)

 

Évangile : Mc 6, 1-6

En ce temps-là, Jésus se rendit dans son lieu d’origine, et ses disciples le suivirent. Le jour du sabbat, il se mit à enseigner dans la synagogue. De nombreux auditeurs, frappés d’étonnement, disaient: «D’où cela lui vient-il? Quelle est cette sagesse qui lui a été donnée, et ces grands miracles qui se réalisent par ses mains? N’est-il pas le charpentier, le fils de Marie, et le frère de Jacques, de José, de Jude et de Simon? Ses sœurs ne sont-elles pas ici chez nous?» Et ils étaient profondément choqués à son sujet. Jésus leur disait: «Un prophète n’est méprisé que dans son pays, sa parenté et sa maison.» Et là il ne pouvait accomplir aucun miracle; il guérit seulement quelques malades en leur imposant les mains. Et il s’étonna de leur manque de foi. Alors Jésus parcourait les villages d’alentour en enseignant.

 

Prière sur les offrandes

Seigneur, nous te présentons ces offrandes en la fête de sainte Agathe : accueille-les avec autant de bienveillance que tu as accueilli son martyre. Par Jésus.

 

Antienne de communion : Ps 30, 17-18

« Je suis la vigne et vous êtes les sarments, dit le Seigneur. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure, celui-là donne beaucoup de fruit. »

 

Prière après la communion

Seigneur, tu as donné à la bienheureuse Agathe d’être comptée parmi les saintes du ciel, au double titre de vierge et de martyre ; par la force de cette communion, fais-nous sortir vainqueurs de toute épreuve pour obtenir un jour la gloire du Royaume. Par Jésus.

 

 

Méditation

Cet extrait peut être intitulé,
« La jalousie du don ». Ceci est une attitude souvent constatée dans certaines communautés chrétiennes de nos jours. Le constant refus de valoriser les dons que le seigneur offre à ceux qui nous entourent. Les frères de Jésus en faisaient autant. En effet ; devant un don offert, deux réactions sont possibles :  la joie, c’est lorsqu’on se réjouit du don reçu par l’autre, on peut alors en bénéficier. L’autre possible réaction c’est la jalousie : « pourquoi lui et pas moi ? » le rejet à la fois du donateur et du don. Voilà ce que firent les gens du village de Jésus. Jésus nous exhorte en ce jour à nous ouvrir et à accueillir les dons de Dieu en nos frères et ce faisant nous recevrons Dieu et nous bénéficierons du salut.

Vous pouvez aussi aimer