Samedi 24 Octobre 2020

VERT / BLANC

Saint Antoine-Marie Claret

Doué d’énergie et de sens pratique, Antoine-Marie (1807-1870) fut un prédicateur infatigable et un écrivain religieux très influent dans sa Catalogne natale, puis aux Canaries, enfin à Cuba, où il fut archevêque de Santiago de 1859 à 1867. Son action en faveur des esclaves noirs lui attira la haine de ses oppresseurs, qui attentèrent quinze fois à sa vie. Choisi comme confesseur de la reine d’Espagne, il fut en butte à la calomnie. A la suite d’une révolution, il suivit la reine dans son exil en France et mourut à l’abbaye de Fontfroide. Son œuvre se prolonge grâce à l’Institut missionnaire qu’il fonda en 1849, les Fils du Cœur Immaculé de Marie ou Clarétains.

Saint Magloire ; saint Florentin

Formé à l’école monastique par saint Iltud et devenu moine, Magloire suivit saint Samson, fondateur de l’évêché de Dol, qui voulait passer en Armorique. Magloire fut même désigné par saint Samson comme son successeur à l’évêché. Mais au bout de trois ans, il abdiqua, gagné qu’il était par une vie d’ermitage.

Antienne d’ouverture : Ps 16, 6 .8

Je t’appelle, mon Dieu, car tu peux me répondre. Écoute-moi! Entends ce que je dis. Garde-moi comme la prunelle de l’œil; sois mon abri, protège-moi.

Prière d’ouverture :

Dieu éternel et tout-puissant, Fais-nous toujours vouloir ce que tu veux et servir ta gloire d’un coeur sans partage. Par Jésus Christ.

 

1ère lecture : Ep 4, 7-16

Frères, à chacun d’entre nous, la grâce a été donnée selon la mesure du don fait par le Christ. C’est pourquoi l’Écriture dit : Il est monté sur la hauteur, il a capturé des captifs, il a fait des dons aux hommes.  Que veut dire : Il est monté ? – Cela veut dire qu’il était d’abord descendu dans les régions inférieures de la terre. Et celui qui était descendu est le même qui est monté au-dessus de tous les cieux pour remplir l’univers. Et les dons qu’il a faits, ce sont les Apôtres, et aussi les prophètes, les évangélisateurs, les pasteurs et ceux qui enseignent. De cette manière, les fidèles sont organisés pour que les tâches du ministère soient accomplies et que se construise le corps du Christ, jusqu’à ce que nous parvenions tous ensemble à l’unité dans la foi et la pleine connaissance du Fils de Dieu, à l’état de l’Homme parfait, à la stature du Christ dans sa plénitude. Alors, nous ne serons plus comme des petits enfants, nous laissant secouer et mener à la dérive par tous les courants d’idées, au gré des hommes qui emploient la ruse pour nous entraîner dans l’erreur. Au contraire, en vivant dans la vérité de l’amour, nous grandirons pour nous élever en tout jusqu’à celui qui est la Tête, le Christ. Et par lui, dans l’harmonie et la cohésion, tout le corps poursuit sa croissance, grâce aux articulations qui le maintiennent, selon l’énergie qui est à la mesure de chaque membre. Ainsi le corps se construit dans l’amour.

Psaume : 121 (122), 1-2, 3-4ab, 4cd-5

R/ Dans la joie, nous irons à la maison du Seigneur.

  1. Quelle joie quand on m’a dit : « Nous irons à la maison du Seigneur ! » Maintenant notre marche prend fin devant tes portes, Jérusalem !
  2. Jérusalem, te voici dans tes murs : ville où tout ensemble ne fait qu’un ! C’est là que montent les tribus, les tribus du Seigneur.
  3. C’est là qu’Israël doit rendre grâce au nom du Seigneur. C’est là le siège du droit, le siège de la maison de David.

Acclamation :

Alléluia. Alléluia. Je ne prends pas plaisir à la mort du méchant, dit le Seigneur. Qu’il se détourne de sa conduite, et qu’il vive ! Alléluia. (cf. Ez 33, 11)

Evangile : Lc 13, 1-9

En ce temps-là, des gens qui se trouvaient là rapportèrent à Jésus l’affaire des Galiléens que Pilate avait fait massacrer, mêlant leur sang à celui des sacrifices qu’ils offraient. Jésus leur répondit : « Pensez-vous que ces Galiléens étaient de plus grands pécheurs que tous les autres Galiléens, pour avoir subi un tel sort ? Eh bien, je vous dis : pas du tout ! Mais si vous ne vous convertissez pas, vous périrez tous de même. Et ces dix-huit personnes tuées par la chute de la tour de Siloé, pensez-vous qu’elles étaient plus coupables que tous les autres habitants de Jérusalem ? Eh bien, je vous dis : pas du tout ! Mais si vous ne vous convertissez pas, vous périrez tous de même. » Jésus disait encore cette parabole : « Quelqu’un avait un figuier planté dans sa vigne. Il vint chercher du fruit sur ce figuier, et n’en trouva pas. Il dit alors à son vigneron : “Voilà trois ans que je viens chercher du fruit sur ce figuier, et je n’en trouve pas. Coupe-le. À quoi bon le laisser épuiser le ol ?” Mais le vigneron lui répondit : “Maître, laisse-le encore cette année, le temps que je bêche autour pour y mettre du fumier. Peut-être donnera-t-il du fruit à l’avenir. Sinon, tu le couperas.” »

 

Prière sur les offrandes :

Accorde-nous, Seigneur, de te servir à cet autel en toute liberté d’esprit. Ainsi ta grâce pourra nous purifier dans le mystère que nous célébrons. Par Jésus.

 

Antienne de la communion : Ps 32, 18-19

Le Seigneur veille sur ceux qui le craignent, sur ceux qui espèrent son amour, pour les préserver de la mort, les garder en vie aux jours de famine.

Prière après la communion :

Seigneur, fais-nous trouver des forces neuves dans cette communion aux réalités du ciel. Assure-nous tes bienfaits ici-bas et instruis-nous des richesses de ton Royaume. Par Jésus.

Vous pouvez aussi aimer