Mercredi 28 Octobre 2020

ROUGE

Saints Simon et Jude, apôtres

Le surnom de zélote, donné à Simon, indique dans quel parti l’appel de Jésus a été le chercher : il était l’un de ces violents qui voulaient rétablir le royaume d’Israël en soulevant le peuple de Dieu contre les occupants païens. Devenu l’un des Douze, il apprendra de son Maître les chemins de l’humble douceur qui mènent par la croix au Royaume de Dieu. La violence du zélote fera place à la force du témoin du Christ crucifié.

Quant à Jude, appelé aussi Thaddée, la question qu’il pose à Jésus après la Cène montre qu’il attendait un Messie dont la manifestation s’imposerait à l’univers. Jésus, dans sa réponse, lui apprend et nous apprend comment il se manifeste : à travers ceux qui croient en son amour et y répondent par un amour fidèle ; en eux, il est présent avec son Père.

Antienne d’ouverture : Ps 104, 3-4

Soyez dans la joie, vous qui cherchez Dieu. Cherchez le Seigneur et sa force, sans vous lasser, recherchez son visage.

Prière d’ouverture :

Dieu éternel et tout-puissant, augmente en nous la foi, l’espérance et la charité. Et pour que nous puissions obtenir ce que tu promets, fais-nous aimer ce que tu commandes. Par Jésus Christ.

Première lecture

« Intégrés dans la construction qui a pour fondations les Apôtres » (Ep 2, 19-22)

Lecture de la lettre de saint Paul Apôtre aux Éphésiens

Frères,
vous n’êtes plus des étrangers ni des gens de passage,
vous êtes concitoyens des saints,
vous êtes membres de la famille de Dieu,
car vous avez été intégrés dans la construction
qui a pour fondations les Apôtres et les prophètes ;
et la pierre angulaire, c’est le Christ Jésus lui-même.
En lui, toute la construction s’élève harmonieusement
pour devenir un temple saint dans le Seigneur.

En lui, vous êtes, vous aussi, les éléments d’une même construction
pour devenir une demeure de Dieu par l’Esprit Saint.

– Parole du Seigneur.

Psaume

(Ps18 (19), 2-3, 4-5ab)

R/ Par toute la terre s’en va leur message. (cf. Ps 18, 5a)

Les cieux proclament la gloire de Dieu,
le firmament raconte l’ouvrage de ses mains.
Le jour au jour en livre le récit
et la nuit à la nuit en donne connaissance.

Pas de paroles dans ce récit,
pas de voix qui s’entende ;
mais sur toute la terre en paraît le message
et la nouvelle, aux limites du monde.

Alléluia. Alléluia.
À toi, Dieu, notre louange !
Toi que les Apôtres glorifient,
nous t’acclamons : tu es Seigneur !
Alléluia.

Évangile

« Il en choisit douze auxquels il donna le nom d’Apôtres » (Lc 6, 12-19)

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ces jours-là,
Jésus s’en alla dans la montagne pour prier,
et il passa toute la nuit à prier Dieu.
Le jour venu,
il appela ses disciples et en choisit douze
auxquels il donna le nom d’Apôtres :
Simon, auquel il donna le nom de Pierre,
André son frère,
Jacques, Jean, Philippe, Barthélemy,
Matthieu, Thomas,
Jacques fils d’Alphée,
Simon appelé le Zélote,
Jude fils de Jacques,
et Judas Iscariote, qui devint un traître.

Jésus descendit de la montagne avec eux
et s’arrêta sur un terrain plat.
Il y avait là un grand nombre de ses disciples
et une grande multitude de gens
venus de toute la Judée, de Jérusalem,
et du littoral de Tyr et de Sidon.
Ils étaient venus l’entendre
et se faire guérir de leurs maladies ;
ceux qui étaient tourmentés par des esprits impurs
retrouvaient la santé.
Et toute la foule cherchait à le toucher,
parce qu’une force sortait de lui
et les guérissait tous.

– Acclamons la Parole de Dieu.

Prière sur les offrandes :

Regarde les présents déposés devant toi, Seigneur notre Dieu. Permets que notre célébration contribue d’abord à ta gloire. Par Jésus.

Antienne de la communion : Ps 19, 6

Joyeux d’être sauvés, nous acclamons le nom de notre Dieu.

Prière après la communion :

Que tes sacrements, Seigneur, achèvent de produire en nous ce qu’ils signifient, afin que nous entrions un jour en pleine possession du mystère que nous célébrons dans ces rites. Par Jésus.

Vous pouvez aussi aimer