Monday 23 November 2020

VERT / ROUGE / BLANC

Saint Clément 1er, pape et martyr

Vers 95, Clément, troisième successeur de Pierre à Rome, écrit à l’Eglise de Corinthe, avec l’autorité déjà reconnue au Siège apostolique, pour rétablir l’unité et rappeler les exigences de la charité chrétienne. D’après des textes du 4e siècle, Clément, exilé en Chersonèse (mer Noire), aurait été jeté à la mer.

Saint Colomban, abbé

Moine irlandais, Colomban (vers 530-615) entreprend, pour le Christ, un voyage missionnaire qui le conduit dans le Nord-Est de la Gaule. Il fonde un monastère à Luxeuil où l’on observe sa règle austère. Mais il ne peut y rester, car les autorités burgondes ne supportent plus la parole vigoureuse de ce prophète. Cela provoque son départ pour l’Italie et la fondation de Bobbio où il mourut.

Antienne  d’ouverture

Le Seigneur annonce la paix pour son peuple et ses fidèles, et pour ceux qui reviennent vers lui.

Prière  d’ouverture

Réveille, Seigneur, le courage de tes fidèles : Qu’ils soient plus ardents à profiter de tes grâces, pour obtenir de toi de plus puissants secours. Par Jésus.

 

1ère lecture :Ap 14, 1-3.4b-5

Moi, Jean,  j’ai vu : et voici que l’Agneau se tenait debout sur la montagne de Sion, et avec lui les cent quarante-quatre mille qui portent, inscrits sur leur front, le nom de l’Agneau et celui de son Père. Et j’ai entendu une voix venant du ciel comme la voix des grandes eaux ou celle d’un fort coup de tonnerre ; mais cette voix que j’entendais était aussi comme celle des joueurs de cithare qui chantent et s’accompagnent sur leur cithare. Ils chantent un cantique nouveau devant le Trône, et devant les quatre Vivants et les Anciens. Personne ne pouvait apprendre ce cantique sinon les cent quarante-quatre mille, ceux qui ont été rachetéset retirés de la terre. Ceux-là suivent l’Agneau partout où il va ; ils ont été pris d’entre les hommes, achetés comme prémices pour Dieu et pour l’Agneau. Dans leur bouche, on n’a pas trouvé de mensonge ; ils sont sans tache.

 

Psaume : 23 (24), 1-2, 3-4ab, 5-6

R/ Voici le peuple de ceux qui cherchent ta face, Seigneur.

  1. Au Seigneur, le monde et sa richesse, la terre et tous ses habitants ! C’est lui qui l’a fondée sur les mers et la garde inébranlable sur les flots.
  2. Qui peut gravir la montagne du Seigneur et se tenir dans le lieu saint ? L’homme au cœur pur, aux mains innocentes, qui ne livre pas son âme aux idoles.
  3. Il obtient, du Seigneur, la bénédiction, et de Dieu son Sauveur, la justice. Voici le peuple de ceux qui le cherchent ! Voici Jacob qui recherche ta face !

 

Acclamation :

Alléluia. Alléluia. Veillez, tenez-vous prêts : c’est à l’heure où vous n’y pensez pas que le Fils de l’homme viendra. Alléluia. (Mt 24, 42a.44)

 

Evangile : Lc 21, 1-4

En ce temps-là, comme Jésus enseignait dans le Temple, levant les yeux, il vit les gens riches qui mettaient leurs offrandes dans le Trésor. Il vit aussi une veuve misérable y mettre deux petites pièces de monnaie. Alors il déclara : « En vérité, je vous le dis : cette pauvre veuve a mis plus que tous les autres. Car tous ceux-là, pour faire leur offrande, ont pris sur leur superflu mais elle, elle a pris sur son indigence : elle a mis tout ce qu’elle avait pour vivre. »

Prière  sur  les  offrandes :

Tu nous as demandé, Seigneur, de te consacrer ces présents : accepte-les ; et pour qu’ils nous disposent à te plaire, fais-nous garder tes commandements. Par Jésus.

Antienne  de  communion

Louez le Seigneur, tous les peuples. Fort est son amour pour nous, pour toujours sa vérité.

Prière  après  la  communion :

Nous t’en supplions, Dieu tout-puissant : ne permets pas que soient jamais séparés de toi ceux que tu fais communier à la joie du ciel. Par Jésus.

Vous pouvez aussi aimer