Sainte Tatiana de Rome

Fille d’un consul romain et dénoncée comme chrétienne sous le règne de l’empereur Sévère Alexandre, elle fut condamnée à être suspendue à une potence, le corps labouré et mis à nu avec des peignes de fer. Les bourreaux l’outragèrent en lui tondant la chevelure et la décapitèrent finalement.

 

Blanc

Antienne d’ouverture : Ga 4, 4-5

Dieu a envoyé son Fils, né d’une femme, pour faire de nous ses fils.

 

Prière d’ouverture

Dieu éternel et tout-puissant, tu as voulu que, dans ton Fils unique, nous devenions pour toi de nouvelles créatures ; que ta grâce nous modèle à l’image du Christ en qui notre nature est unie à la tienne. Lui qui.

 

Première lecture : 1 Jean 5, 14-21

Bien-aimés, voici l’assurance que nous avons auprès de Dieu : si nous faisons une demande selon sa volonté, il nous écoute. Et, puisque nous savons qu’il nous écoute en toutes nos demandes, nous savons aussi que nous obtenons ce que nous lui avons demandé. Si quelqu’un voit son frère commettre un péché qui n’entraîne pas la mort, il demandera, et Dieu lui donnera la vie, – cela vaut pour ceux dont le péché n’entraîne pas la mort. Il y a un péché qui entraîne la mort, ce n’est pas pour celui-là que je dis de prier. Toute conduite injuste est péché, mais tout péché n’entraîne pas la mort. Nous le savons : ceux qui sont nés de Dieu ne commettent pas de péché ; le Fils engendré par Dieu les protège et le Mauvais ne peut pas les atteindre. Nous savons que nous sommes de Dieu, alors que le monde entier est au pouvoir du Mauvais. Nous savons aussi que le Fils de Dieu est venu nous donner l’intelligence pour que nous connaissions Celui qui est vrai ; et nous sommes en Celui qui est vrai, en son Fils Jésus Christ. C’est lui qui est le Dieu vrai, et la vie éternelle. Petits enfants, gardez-vous des idoles.

 

Psaume 149, 1-2, 3-4, 5-6a.9b

R/ Le Seigneur aime son peuple. ou: Alléluia. (149, 4a)

1.   Chantez au Seigneur un chant nouveau, louez-le dans l’assemblée de ses fidèles! En Israël, joie pour son créateur ; dans Sion, allégresse pour son Roi!

 

2.  Dansez à la louange de son nom, jouez pour lui, tambourins et cithares ! Car le Seigneur aime son peuple, il donne aux humbles l’éclat de la victoire.

 

3.  Que les fidèles exultent, glorieux, criant leur joie à l’heure du triomphe. Qu’ils proclament les éloges de Dieu, c’est la fierté de ses fidèles.

 

Acclamation

     Alléluia, Alléluia.Le peuple qui habitait dans les ténèbres a vu une grande lumière. Sur ceux qui habitaient le pays et l’ombre de la mort, une lumière s’est levée. Alléluia.(Mt 4, 16)

 

Évangile: Jean 3, 22-30

     En ce temps-là, Jésus se rendit en Judée, ainsi que ses disciples; il y séjourna avec eux, et il baptisait. Jean, quant à lui, baptisait à Aïnone, près de Salim, où l’eau était abondante. On venait là pour se faire baptiser. En effet, Jean n’avait pas encore été mis en prison. Or, il y eut une discussion entre les disciples de Jean et un Juif au sujet des bains de purification. Ils allèrent trouver Jean et lui dirent : « Rabbi, celui qui était avec toi de l’autre côté du Jourdain, celui à qui tu as rendu témoignage, le voilà qui baptise, et tous vont à lui ! » Jean répondit: «Un homme ne peut rien s’attribuer, sinon ce qui lui est donné du Ciel. Vous-mêmes pouvez témoigner que j’ai dit : Moi, je ne suis pas le Christ, mais j’ai été envoyé devant lui. Celui à qui l’épouse appartient, c’est l’époux ; quant à l’ami de l’époux, il se tient là, il entend la voix de l’époux, et il en est tout joyeux. Telle est ma joie: elle est parfaite. Lui, il faut qu’il grandisse; et moi, que je diminue. »

 

Prière sur les offrandes

     Dieu qui donnes la grâce de te servir avec droiture et de chercher la paix, fais que cette offrande puisse te glorifier, et que notre participation à l’Eucharistie renforce les liens de notre unité. Par Jésus.

 

Antienne de communion

     Tous nous avons eu part à la plénitude du Christ : nous avons reçu grâce après grâce.

 

Prière après a communion:

     Ton peuple, Seigneur, a besoin de multiples secours pour sa traversée d’ici-bas, que ta bonté les lui donne aujourd’hui et demain: trouvant alors la force nécessaire dans les biens qui passent, il recherchera les biens éternels avec plus de confiance. Par Jésus.

 

 

 

MÉDITATION

En apprenant que Jésus baptise comme lui, Jean Baptiste, loin de verser dans la polémique et la rivalité, confirme sa profonde humilité. Jean connaît et accepte sa place par rapport à Jésus dont il reconnaît la supériorité. C’est joyeusement qu’il s’efface devant Jésus ; d’où cette image de l’ami et de l’époux qu’il utilise lui-même pour signifier son rapport au Christ. Symboliquement, la liturgie célèbre la naissance de Jean Baptiste le 24 juin, au solstice d’été où la longueur des jours commence à diminuer ; et la naissance de Jésus est fêtée le 25 décembre, au solstice d’hiver lorsque les jours deviennent plus longs : « Il faut qu’il grandisse et que moi je décroisse». Pour faire grandir les autres nous devons accepter de nous placer derrière eux. Non seulement l’humilité consiste à accepter et à aimer notre place, mais aussi à la céder aux autres pour qu’ils puissent avancer et grandir sous notre regard joyeux.