JEUDI 14 FEVRIER 2019

Saints Cyrille, moine, et Méthode, évêque

Toute l’activité missionnaire des deux apôtres de la Russie méridionale et de la Moravie fut marquée par un souci d’adaptation aux conditions de langue et de culture du pays qu’ils voulaient évangéliser. Natifs de Thessalonique, Méthode, un ancien fonctionnaire impérial, et son jeune frère Constantin, le futur Cyrille, s’étaient faits moines avant d’être envoyés par Byzance auprès des peuples slaves. Ils traduisirent en slavon la Bible et les livres liturgiques, et inventèrent à cet effet l’alphabet dit ‘’cyrillique’’, encore en usage aujourd’hui. Ils se heurtèrent à l’opposition de missionnaires de rite latin qui les dénoncèrent au pape à cause de leur emploi de la langue vivante. Les deux frères vinrent à Rome, où ils obtinrent l’approbation de Nicolas 1er (868). Constantin mourut en 869, Méthode mourut en 885.

 

 

Blanc

 

Antienne d’ouverture : Ps 94, 6-7

Venez, inclinez-vous, prosternez-vous : adorons le Seigneur qui nous a faits : oui, il est notre Dieu.

 

Prière d’ouverture

Dans ton amour inlassable, Seigneur, veille sur ta famille ; Et puisque ta grâce est notre unique espoir, garde nous sous ta constante protection. Par Jésus Christ.

 

Première lecture : Genèse 2, 18-25

Le Seigneur Dieu dit : « Il n’est pas bon que l’homme soit seul. Je vais lui faire une aide qui lui correspondra. » Avec de la terre, le Seigneur Dieu modela toutes les bêtes des champs et tous les oiseaux du ciel, et il les amena vers l’homme pour voir quels noms il leur donnerait. C’étaient des êtres vivants, et l’homme donna un nom à chacun. L’homme donna donc leurs noms à tous les animaux, aux oiseaux du ciel et à toutes les bêtes des champs. Mais il ne trouva aucune aide qui lui corresponde. Alors le Seigneur Dieu fit tomber sur lui un sommeil mystérieux, et l’homme s’endormit. Le Seigneur Dieu prit une de ses côtes, puis il referma la chair à sa place. Avec la côte qu’il avait prise à l’homme, il façonna une femme et il l’amena vers l’homme. L’homme dit alors: «Cette fois-ci, voilà l’os de mes os et la chair de ma chair! On l’appellera femme – Ishsha –, elle qui fut tirée de l’homme – Ish. » À cause de cela, l’homme quittera son père et sa mère, il s’attachera à sa femme, et tous deux ne feront plus qu’un. Tous les deux, l’homme et sa femme, étaient nus, et ils n’en éprouvaient aucune honte l’un devant l’autre.

 

Psaume 127 (128), 1-2, 3, 4-5

R/ Heureux qui craint le Seigneur! (127, 1a)

 

  1. Heureux qui craint le Seigneur et marche selon ses voies ! Tu te nourriras du travail de tes mains : Heureux es-tu! À toi, le bonheur !

 

  1. Ta femme sera dans ta maison comme une vigne généreuse, et tes fils, autour de la table, comme des plants d’olivier.

 

  1. Voilà comment sera béni l’homme qui craint le Seigneur. De Sion, que le Seigneur te bénisse! Tu verras le bonheur de Jérusalem tous les jours de ta vie.

 

Acclamation

    Alléluia. Alléluia. Accueillez dans la douceur la Parole semée en nous: c’est elle qui peut vous sauver. Alléluia. (Cf. Jc 1, 21bc)

 

Évangile : Marc 7, 24-30

En ce temps-là, Jésus partit et se rendit dans le territoire de Tyr. Il était entré dans une maison, et il ne voulait pas qu’on le sache, mais il ne put rester inaperçu : une femme entendit aussitôt parler de lui ; elle avait une petite fille possédée par un esprit impur ; elle vint se jeter à ses pieds. Cette femme était païenne, syro-phénicienne de naissance, et elle lui demandait d’expulser le démon hors de sa fille. Il lui disait : « Laisse d’abord les enfants se rassasier, car il n’est pas bien de prendre le pain des enfants et de le jeter aux petits chiens. » Mais elle lui répliqua : « Seigneur, les petits chiens, sous la table, mangent bien les miettes des petits enfants!» Alors il lui dit : « À cause de cette parole, va : le démon est sorti de ta fille. » Elle rentra à la maison, et elle trouva l’enfant étendue sur le lit : le démon était sorti d’elle.

 

Prière sur les offrandes

Seigneur notre Dieu, tu as voulu choisir dans ta création le pain et le vin qui refont chaque jour nos forces : Fais qu’ils deviennent aussi pour nous le sacrement de la vie éternelle. Par Jésus.

 

Antienne de communion : Ps 106, 8-9

Proclamons l’amour du Seigneur, ses merveilles pour les hommes : Il a rassasié ceux qui avaient faim, et désaltéré ceux qui avaient soif.

 

Prière après la communion

Tu as voulu, Seigneur, que nous partagions un même pain et que nous buvions à la même coupe: Accorde-nous de vivre tellement unis dans le Christ que nous portions du fruit pour le salut du monde. Par Jésus.

 

 

 

 

 

Méditation

Il y a des paroles que nous prononçons qui ont une force exorciste. Cela nous est enseigné dans l’Évangile d’aujourd’hui. S’adressant à cette femme syro-phénicienne, donc païenne, Jésus dit : « À cause de cette parole, va: le démon est sorti de ta fille». Dans nos entretiens avec les hommes, nous sommes appelés à faire un bon usage de la parole sachant qu’elle peut chasser les nombreux démons de nos vies. Ouvrons donc toutes nos paroles humaines à leur origine divine afin qu’elles acquièrent une plus grande efficacité.

 

 

 

 

 

Vous pouvez aussi aimer