Vendredi 03 Mai 2019

Saints Philippe et Jacques, apôtres

Le quatrième évangile nous fait connaître Philippe : il était de Bethsaïde, comme Pierre et André; comme eux, il fut un des premiers que Jésus ait appelés à le suivre, avant même le début de la prédication en Galilée.  A Jérusalem, peu avant la passion, c’est à Philippe que des Grecs s’adressent pour être introduits auprès de Jésus. Enfin, dans les dialogues qui suivent la Cène, Philippe révèle la profondeur de son âme en s’écriant : ‘’Seigneur, montre-nous le Père, et cela nous suffit !’’ Quant à Jacques, dit le ‘’Mineur’’ pour le distinguer de Jacques ‘’le Majeur’’, frère de Jean, on hésite à l’identifier avec un autre Jacques, frère du Seigneur, auquel est attribuée une épître du Nouveau Testament, et qui dirige l’Église de Jérusalem, avant de mourir martyr en 62.

 

Rouge

Antienne  d’ouverture

     Dans un amour sans repentir, le Seigneur a choisi pour apôtres saint Philippe et saint Jacques et il leur a donné une gloire éternelle.

 

Prière  d’ouverture :

     Tu nous réjouis chaque année, Seigneur, par la fête des Apôtres Philippe et Jacques ; accorde-nous, à leur prières, d’être associés à la passion et à la résurrection de ton Fils afin de parvenir à la contemplation de ta gloire. Par Jésus.

 

Première lecture : 1 Co 15, 1-8

     Frères, je vous rappelle la Bonne Nouvelle que je vous ai annoncée; cet Évangile, vous l’avez reçu ; c’est en lui que vous tenez bon, c’est par lui que vous serez sauvés si vous le gardez tel que je vous l’ai annoncé; autrement, c’est pour rien que vous êtes devenus croyants. Avant tout, je vous ai transmis ceci, que j’ai moi-même reçu : le Christ est mort pour nos péchés conformément aux Écritures, et il fut mis au tombeau; il est ressuscité le troisième jour conformément aux Écritures, il est apparu à Pierre, puis aux Douze ; ensuite il est apparu à plus de cinq cents frères à la fois – la plupart sont encore vivants, et quelques-uns sont endormis dans la mort –, ensuite il est apparu à Jacques, puis à tous les Apôtres. Et en tout dernier lieu, il est même apparu à l’avorton que je suis.

 

 

Psaume 18 (19), 2-3, 4-5ab

R/ Par toute la terre s’en va leur message. Ou : Alléluia. (Ps 18, 5a)

 

1.   Les cieux proclament la gloire de Dieu, le firmament raconte l’ouvrage de ses mains. Le jour au jour en livre le récit et la nuit à la nuit en donne connaissance.

 

2.  Pas de paroles dans ce récit, pas de voix qui s’entende ; mais sur toute la terre en paraît le message et la nouvelle, aux limites du monde. 

 

Acclamation

     Alléluia. Alléluia.« Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie, dit le Seigneur. Philippe, celui qui me voit, voit aussi le Père. »Alléluia. (Jn 14,5)

 

Évangile : Jean 14, 6-14

     En ce temps-là, Jésus dit à Thomas: « Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ; personne ne va vers le Père sans passer par moi. Puisque vous me connaissez, vous connaîtrez aussi mon Père. Dès maintenant vous le connaissez, et vous l’avez vu. » Philippe lui dit : « Seigneur, montre-nous le Père ; cela nous suffit. » Jésus lui répond : « Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne me connais pas, Philippe! Celui qui m’a vu a vu le Père. Comment peux-tu dire : ‘Montre-nous le Père’ ? Tu ne crois donc pas que je suis dans le Père et que le Père est en moi ! Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même ; le Père qui demeure en moi fait ses propres œuvres. Croyez-moi : je suis dans le Père, et le Père est en moi ; si vous ne me croyez pas, croyez du moins à cause des œuvres elles-mêmes. Amen, amen, je vous le dis : celui qui croit en moi fera les œuvres que je fais. Il en fera même de plus grandes, parce que je pars vers le Père, et tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils. Quand vous me demanderez quelque chose en mon nom, moi, je le ferai. »

 

Prière  sur  les offrandes :

     Reçois les offrandes que nous t’apportons, Seigneur, en la fête des Apôtres Philippe et Jacques ; accorde-nous de pratiquer d’une manière irréprochable et pure la religion véritable qu’ils ont enseignée. Par Jésus.

 

Antienne de  communion : Jn14, 8-9

     « Seigneur dit Philippe, montre-nous le Père, et cela nous suffit. » Jésus répondit : « Philippe, qui me voit, voit le Père. »

 

Prière  après  la communion :

     Daigne, Seigneur, purifier nos esprits par cette communion à tes mystères : que nous sachions, comme Philippe et Jacques, pour obtenir avec eux la vie éternelle, te voir dans ton Fils. Lui qui règne.

 

 

MÉDITATION

L’adhésion à Jésus-Christ peut être suscitée par de nombreuses raisons ou diverses circonstances. Seulement l’on doit s’enraciner dans cette conviction fondamentale: Jésus est mort et ressuscité, et de ce fait, nous sommes sauvés. C’est donc fort de cela que nous pouvons entrer dans une connaissance profonde de Dieu qui est en Jésus et en qui Jésus est. C’est là le gage de notre salut.

Vous pouvez aussi aimer