Sainte Denise

Elle fut martyrisée vers 250 en Turquie tout simplement parce que les gardes du Proconsul s’étaient rendus compte qu’elle était chrétienne.

Blanc

Antienne d’ouverture : Ps 17, 50 ; 21. 23

 Je te louerai, Seigneur, parmi les peuples, j’annoncerai ton nom à mes frères, alléluia.

 

Prière d’ouverture

     Tu as révélé, Seigneur, que tu serais la vie de tes fidèles, la gloire des humbles et le bonheur des justes ; réponds à ceux qui te supplient : ils ont soif de ces biens que tu promets, ouvre-leur tes réserves de grâce. Par Jésus Christ.

 

Première lecture: Act 12, 24 – 13, 5

     En ces jours-là, la parole de Dieu était féconde et se multipliait. Barnabé et Saul, une fois leur service accompli en faveur de Jérusalem, s’en retournèrent à Antioche, en prenant avec eux Jean surnommé Marc. Or il y avait dans l’Église qui était à Antioche des prophètes et des hommes chargés d’enseigner : Barnabé, Syméon appelé Le Noir, Lucius de Cyrène, Manahène, compagnon d’enfance d’Hérode le Tétrarque, et Saul. Un jour qu’ils célébraient le culte du Seigneur et qu’ils jeûnaient, l’Esprit Saint leur dit : «Mettez à part pour moi Barnabé et Saul en vue de l’œuvre à laquelle je les ai appelés. » Alors, après avoir jeûné et prié, et leur avoir imposé les mains, ils les laissèrent partir. Eux donc, envoyés par le Saint- Esprit, descendirent à Séleucie et de là s’embarquèrent pour Chypre ; arrivés à Salamine, ils annonçaient la parole de Dieu dans les synagogues des Juifs. Ils avaient Jean-Marc comme auxiliaire.

Psaume 66 (67), 2-3, 5, 7-8

R/ Que les peuples, Dieu, te rendent grâce ;  qu’ils te rendent grâce tous ensemble ! ou : Alléluia!

 

1.   Que Dieu nous prenne en grâce et nous bénisse, que son visage s’illumine pour nous ; et ton chemin sera connu sur la terre, ton salut, parmi toutes les nations.

 

2.  Que les nations chantent leur joie, car tu gouvernes le monde avec justice ; tu gouvernes les peuples avec droiture, sur la terre, tu conduis les nations.

 

3.  La terre a donné son fruit ; Dieu, notre Dieu, nous bénit. Que Dieu nous bénisse, et que la terre tout entière l’adore !

 

Acclamation

     Alléluia. Alléluia.Moi, je suis la lumière du monde, dit le Seigneur. Celui qui me suit aura la lumière de la vie Alléluia.(Jn 8, 12)

 

Évangile :   Jean 12, 44-50

     En ce temps-là, Jésus s’écria : «Celui qui croit en moi, ce n’est pas en moi qu’il croit, mais en Celui qui m’a envoyé ; et celui qui me voit, voit Celui qui m’a envoyé. Moi qui suis la lumière, je suis venu dans le monde pour que celui qui croit en moine demeure pas dans les ténèbres. Si quelqu’un entend mes paroles et n’y reste pas fidèle, moi, je ne le juge pas, car je ne suis pas venu juger le monde, mais le sauver. Celui qui me rejette et n’accueille pas mes paroles aura, pour le juger, la parole que j’ai prononcée: c’est elle qui le jugera au dernier jour. Car ce n’est pas de ma propre initiative que j’ai parlé: le Père lui-même, qui m’a envoyé, m’a donné son commandement sur ce que je dois dire et déclarer; et je sais que son commandement est vie éternelle. Donc, ce que je déclare, je le déclare comme le Père me l’a dit. »

 

Prière sur les offrandes

     Seigneur notre Dieu, dans l’admirable échange du sacrifice eucharistique, tu nous fais participer à ta propre nature divine : puisque nous avons la connaissance de ta vérité, accorde-nous de lui être fidèles par toute notre vie. Par Jésus.

 

Antienne de communion : Jn 15, 19. 16

     « Je vous ai choisis, je vous ai pris dans le monde, dit le Seigneur, afin que vous partiez, que vous donniez du fruit et que votre fruit demeure», alléluia.

 

Prière après la communion

Dieu très bon, reste auprès de ton peuple, car sans toi, notre vie tombe en ruine ; fais passer à une vie nouvelle ceux que tu as initiés aux sacrements de ton Royaume. Par Jésus.

 

 

MÉDITATION

Nous sommes appelés chacun selon son rang, son intelligence et son charisme, à la mission d’emmener les Hommes à comprendre qu’en Jésus Dieu s’est fait homme pour nous sauver. Nous ne sommes pas là pour juger le monde, mais pour le sauver à la suite du Christ. Soumettons-nous à la mouvance de l’Esprit, nous mettant dans l’entière disponibilité de Dieu, qui nous appelle à sa mission.