MERCREDI 10 JUILLET 2019

Saint Ulrich

Il est le fondateur de deux monastères ; l’un en Suisse à Rüggisberg dans le canton de Berne et l’autre à Zell dans la Forêt Noire. C’est là qu’il mourut en 1093 ayant perdu la vue depuis de longues années.

Vert

 

 

Antienne d’ouverture : Ps 47, 10-11

Nous rappelons ton amour, Seigneur, au milieu de ton temple; sur toute la terre ceux qui t’ont rencontré proclament ta louange : tu es toute justice.

 

Prière d’ouverture

Dieu qui as relevé le monde par les abaissements de ton Fils, donne à tes fidèles une joie sainte : Tu les as tirés de l’esclavage du péché ; fais-leur connaître le bonheur impérissable. Par Jésus Christ.

 

Première lecture : Gn 41, 55-57 ; 42, 5-7a.17-24a

En ces jours-là, tout le pays d’Égypte souffrit de la faim, et le peuple, à grands cris, réclama du pain à Pharaon. Mais Pharaon dit à tous les Égyptiens : « Allez trouver Joseph, et faites ce qu’il vous dira. »  La famine s’étendait à tout le pays. Alors Joseph ouvrit toutes les réserves et vendit du blé aux Egyptiens, tandis que la famine s’aggravait encore dans le pays. De partout on vint en Egypte pour acheter du blé à Joseph, car la famine s’aggravait partout.  Les fils d’Israël, c’est-à-dire de Jacob, parmi beaucoup d’autres gens, vinrent donc pour acheter du blé, car la famine sévissait au pays de Canaan. C’était Joseph qui organisait la vente du blé pour tout le peuple du pays, car il avait pleins pouvoirs dans le pays. En arrivant, les frères de Joseph se prosternèrent devant lui, face contre terre. Dès qu’il les vit, il les reconnut, mais il se comporta comme un étranger à leur égard et il leur parla avec dureté. Il les retint au poste de garde pendant trois jours.  Le troisième jour, il leur dit : « Faites ce que je vais vous dire, et vous resterez en vie, car je crains Dieu. Si vous êtes de bonne foi, que l’un d’entre vous reste prisonnier au poste de garde. Vous autres, partez en emportant ce qu’il faut de blé pour éviter la famine à votre clan.    Puis vous m’amènerez votre plus jeune frère : ainsi vos paroles seront vérifiées, et vous ne serez pas mis à mort. » Ils acceptèrent, et ils se disaient l’un à l’autre : « Hélas ! nous sommes coupables envers Joseph notre frère: nous avons vu dans quelle détresse il se trouvait quand il nous suppliait, et nous ne l’avons pas écouté. C’est pourquoi nous sommes maintenant dans une telle détresse. »  Roubène, alors, prit la parole : « Je vous l’avais bien dit : “Ne commettez pas ce crime contre notre jeune frère !” Mais vous ne m’avez pas écouté, et maintenant il faut répondre de son sang. »  Comme il y avait un interprète, ils ne se rendaient pas compte que Joseph les comprenait. Alors Joseph se retira pour pleurer.

 

Psaume 32 (33), 2-3, 10-11, 18-19

Que ton amour, Seigneur, soit sur nous   comme notre espoir est en toi! 32, 22

 

  1. Rendez grâce au Seigneur sur la cithare, jouez pour lui sur la harpe à dix cordes. Chantez-lui le cantique nouveau, de tout votre art soutenez l’ovation.

 

  1. Le Seigneur a déjoué les plans des nations, anéanti les projets des peuples. Le plan du Seigneur demeure pour toujours, les projets de son cœur subsistent d’âge en âge.

 

  1. Dieu veille sur ceux qui le craignent, qui mettent leur espoir en son amour, pour les délivrer de la mort, les garder en vie aux jours de famine.

 

Acclamation

    Alléluia. Alléluia. Le règne de Dieu est tout proche. Convertissez-vous et croyez à l’Évangile : Alléluia. (Mc 1, 15)

 

Évangile :  Mt 10, 1-7

En ce temps-là, Jésus appela ses douze disciples et leur donna le pouvoir d’expulser les esprits impurs et de guérir toute maladie et toute infirmité. Voici les noms des douze Apôtres : le premier, Simon, nommé Pierre ; André son frère; Jacques, fils de Zébédée, et Jean son frère ; Philippe et Barthélemy ; Thomas et Matthieu le publicain ; Jacques, fils d’Alphée, et Thaddée; Simon le Zélote et Judas l’Iscariote, celui-là même qui le livra.  Ces douze, Jésus les envoya en mission avec les instructions suivantes: « Ne prenez pas le chemin qui mène vers les nations païennes et n’entrez dans aucune ville des Samaritains. Allez plutôt vers les brebis perdues de la maison d’Israël. Sur votre route, proclamez que le royaume des Cieux est tout proche. ».

 

Prière sur les offrandes

Puissions-nous être purifiés, Seigneur, par l’offrande qui t’est consacrée ; Qu’elle nous conduise,  jour après jour, au Royaume où nous vivrons avec toi. Par Jésus.

 

Antienne de communion : Ps 33, 9

Goûtez et voyez comme est bon le Seigneur, heureux qui trouve en lui son refuge.

 

Prière après la communion

Comblés d’un si grand bien, nous te supplions, Seigneur: Fais que nous en retirions des fruits pour notre salut et que jamais nous ne cessions de chanter ta louange. Par Jésus.

 

 

MÉDITATION

Jésus jusque-là  avait prêché dans les synagogues autour de Capharnaüm. À présent Il est connu et a des disciples, il commence à attirer la foule. Alors, il juge bon d’établir le groupe des Douze. Mais qui appelle-t-il ? Il appelle un qui va le renier, un publicain, un incrédule, deux fils d’une mère envahissante à la recherche de promotion, bref des pécheurs, des hommes faillibles. Ces derniers chasseront les démons et guériront les malades entre autres. Cet acte de Jésus nous révèle que c’est la grâce qui est à l’œuvre dans les disciples du Christ. Il envoie des pécheurs guérir les pécheurs. En chaque serviteur de Dieu puissions-nous voir l’action de la grâce en lui !

 

Vous pouvez aussi aimer