LUNDI 19 AOÛT 2019

Saint Jean Eudes, prêtre

D’abord entré à l’Oratoire, où il fut disciple de Bérulle, Jean Eudes (1601-1680) fonda en 1642 la congrégation des prêtres de Jésus et de Marie (Eudistes), pour travailler à la réforme du clergé et prêcher des missions populaires. Il fonda aussi la congrégation féminine  de Notre-Dame-de-Charité, dont sortira celle du Bon-Pasteur, pour accueillir les prostituées. Jean Eudes est le promoteur du culte liturgique des Cœurs de Jésus et Marie.

 

Vert/Blanc

 

 

Antienne d’ouverture : Ps 83, 10-11

Dieu, notre bouclier, regarde: vois le visage de ton Christ. Un jour passé dans ta maison en vaut pour moi plus que mille.

 

Prière d’ouverture

Pour ceux qui t’aiment, Seigneur, tu as préparé des biens que l’œil ne peut voir : Répands en nos cœurs la ferveur de ta charité, afin que t’aimant en toute chose et par-dessus tout, nous obtenions de toi l’héritage promis qui surpasse tout désir. Par Jésus Christ.

 

Première lecture : Jg 2, 11-19

En ces jours-là, les fils d’Israël firent ce qui est mal aux yeux du Seigneur, et ils servirent les Baals. Ils abandonnèrent le Seigneur, le Dieu de leurs pères, qui les avait fait sortir du pays d’Égypte, et ils suivirent d’autres dieux parmi ceux des peuples d’alentour. Ils se prosternèrent devant eux, et ils irritèrent le Seigneur. Ils abandonnèrent le Seigneur pour servir Baal et Astarté.  Alors la colère du Seigneur s’enflamma contre Israël. Il les livra aux mains des pillards, les abandonna aux ennemis qui les entouraient, et ils furent incapables de leur résister. Dans toutes leurs expéditions, la main du Seigneur était contre eux, pour leur malheur, comme il le leur avait dit, comme il en avait fait serment. Ils furent dans une très grande détresse. Alors le Seigneur suscita des juges pour les sauver de la main des pillards.    Mais ils n’obéissaient pas non plus à leurs juges. Ils se prostituèrent en suivant d’autres dieux, ils se prosternèrent devant eux. Ils ne tardèrent pas à se détourner du chemin où leurs pères avaient marché en obéissant aux commandements du Seigneur ; ils n’agirent pas comme eux.  Lorsque le Seigneur suscitait pour eux un juge, le Seigneur était avec le juge, et il les sauvait de la main de leurs ennemis aussi longtemps que le juge était en vie ; car le Seigneur se laissait émouvoir quand ils gémissaient sous la violence de leurs oppresseurs. Mais quand le juge était mort, ils recommençaient et poussaient la corruption plus loin que leurs pères :ils suivaient d’autres dieux, les servaient et se prosternaient devant eux ; ils ne renonçaient en rien à leurs pratiques ni à leur conduite obstinée.

 

Psaume Ps 105 (106), 6.35, 36-37, 39-40, 43ab.44

Souviens-toi de nous, Seigneur, dans ta bienveillance pour ton peuple.

 

  1. Avec nos pères, nous sommes péchés, nous avons failli et renié. Ils vont se mêler aux païens, ils apprennent leur manière d’agir.

 

  1. Alors ils servent leurs idoles, et pour eux c’était un piège : ils offrent leurs fils et leurs filles en sacrifice aux démons.

 

  1. De telles pratiques les souillent ; ils se prostituent par de telles actions. Et le Seigneur prend feu contre son peuple : ses héritiers lui font horreur.

 

  1. Tant de fois délivrés par Dieu, ils s’obstinent dans leur idée, Et lui regarde leur détresse quand il entend leurs cris.

 

 

 

Acclamation

    Alléluia. Alléluia. Heureux les pauvres de cœur, car le royaume des Cieux est à eux ! Alléluia. (Mt 5, 3)

 

Évangile : Mt 19, 16-22

En ce temps-là, voici que quelqu’un s’approcha de Jésus et lui dit : «Maître, que dois-je faire de bon pour avoir la vie éternelle ? » Jésus lui dit : «Pourquoi m’interroges-tu sur ce qui est bon ? Celui qui est bon, c’est Dieu, et lui seul !Si tu veux entrer dans la vie, observe les commandements. » Il lui dit : « Lesquels ? » Jésus reprit : « Tu ne commettras pas de meurtre. Tu ne commettras pas d’adultère. Tu ne commettras pas de vol. Tu ne porteras pas de faux témoignage.  Honore ton père et ta mère. Et aussi : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. » Le jeune homme lui dit : « Tout cela, je l’ai observé : que me manque-t-il encore? Jésus lui répondit : « Si tu veux être parfait, va, vends ce que tu possèdes, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans les cieux. Puis viens, suis-moi. » À ces mots, le jeune homme s’en alla tout triste, car il avait de grands biens.

 

Prière sur les offrandes

Accepte, Seigneur notre Dieu, ce que nous présentons pour cette eucharistie où s’accomplit un admirable échange : En offrant ce que tu nous as donné, puissions-nous te recevoir toi-même. Par Jésus.

 

Antienne de communion : Ps 129, 7

Auprès du Seigneur est la grâce, l’abondance du rachat.

 

Prière après la communion

Par cette eucharistie, Seigneur, tu nous as unis davantage au Christ, et nous te supplions encore : Accorde-nous de lui ressembler sur la terre et de partager sa gloire dans le ciel. Lui qui.

 

 

MÉDITATION

L’évangile de ce jour pose la question fondamentale du salut. Comment faire pour entrer dans le royaume ?  Selon les pharisiens, la vie éternelle était la récompense pour avoir bien œuvré et, tout particulièrement, pour avoir observé la Loi. Aussi le jeune homme riche veut-il savoir ce qu’il doit faire de plus. Or, la vie éternelle n’est pas une question de calcul arithmétique mais de don total et de perfection de la charité. Puisse, l’Esprit de Dieu nous ouvrir à cette logique du don et de l’amour.

 

 

Vous pouvez aussi aimer