SAMEDI 24 AOÛT 2019

Saint Barthélemy, apôtre

Dans la liste des Douze figurant dans les évangiles synoptiques, Barthélemy vient après Philippe. L’évangile de Jean ne donne pas cette liste, mais il transmet les interventions de certains Apôtres, ce qui permet d’entrevoir leur personnalité ; c’est le cas pour André, Philippe, Thomas et Jude. C’est aussi le cas pour Barthélemy, ce nom qui veut dire ‘’fils de Tholomée’’, s’applique à l’ami de Philippe, que Jean appelle Nathanaël. Ce Nathanaël, né à Cana ne cèdera pas à la séduction exercée sur Philippe par Jésus.  Mais cet inconnu lui montre qu’il connaît les secrets de son cœur ; dès lors, Nathanaël se laisse vaincre par la vérité : Jésus est l’envoyé de Dieu, qu’il attendait et qu’il suivra.

 

Rouge

 

 

Antienne d’ouverture

Chantez au Seigneur, terre entière, de jour en jour proclamez son salut ; racontez sa gloire aux nations païennes, à tous les peuples ses merveilles.

 

Prière d’ouverture

Fortifie en nous Seigneur, la foi sincère qui unissait à  ton Fils l’Apôtre saint Barthélemy ; Et maintenant qu’il prie pour ton Eglise, fais qu’elle devienne pour tous les peuples le sacrement du Salut. Par Jésus Christ.

 

Première lecture : Ap 21, 9b-14

Moi, Jean, j’ai vu un ange qui me disait : « Viens, je te montrerai la Femme, l’Épouse de l’Agneau.» En esprit, il m’emporta sur une grande et haute montagne ; il me montra la Ville sainte, Jérusalem, qui descendait du ciel, d’auprès de Dieu : elle avait en elle la gloire de Dieu ; son éclat était celui d’une pierre très précieuse, comme le jaspe cristallin. Elle avait une grande et haute muraille, avec douze portes et, sur ces portes, douze anges ; des noms y étaient inscrits : ceux des douze tribus des fils d’Israël. Il y avait trois portes à l’orient, trois au nord, trois au midi, et trois à l’occident. La muraille de la ville reposait sur douze fondations portant les douze noms des douze Apôtres de l’Agneau.

 

Psaume Ps 144 (145), 10-11, 12-13ab, 17-18

R/ Que tes fidèles, Seigneur, disent la gloire de ton règne. (cf. Ps 144, 12)

 

  1. Que tes œuvres, Seigneur, te rendent grâce et que tes fidèles te bénissent ! Ils diront la gloire de ton règne, ils parleront de tes exploits.

 

  1. Ils annonceront aux hommes tes exploits, la gloire et l’éclat de ton règne : ton règne, un règne éternel, ton empire, pour les âges des âges.

 

  1. Le Seigneur est juste en toutes ses voies, fidèle en tout ce qu’il fait. Il est proche de ceux qui l’invoquent, de tous ceux qui l’invoquent en vérité.

 

Acclamation

    Alléluia. Alléluia. Rabbi, c’est toi le Fils de Dieu ! C’est toi le roi d’Israël ! Alléluia. (Jn 1, 49b)

 

Évangile : Jean 1, 45-51

En ce temps-là, Philippe trouve Nathanaël et lui dit : « Celui dont il est écrit dans la loi de Moïse et chez les Prophètes, nous l’avons trouvé : c’est Jésus fils de Joseph, de Nazareth. » Nathanaël répliqua : « De Nazareth peut-il sortir quelque chose de bon ? » Philippe répond: « Viens, et vois. » Lorsque Jésus voit Nathanaël venir à lui, il déclare à son sujet : « Voici vraiment un Israélite : il n’y a pas de ruse en lui. » Nathanaël lui demande : « D’où me connais-tu ? » Jésus lui répond: «Avant que Philippe t’appelle, quand tu étais sous le figuier, je t’ai vu. » Nathanaël lui dit : « Rabbi, c’est toi le Fils de Dieu !C’est toi le roi d’Israël ! » Jésus reprend : « Je te dis que je t’ai vu sous le figuier, et c’est pour cela que tu crois ! Tu verras des choses plus grandes encore. » Et il ajoute : « Amen, amen, je vous le dis : vous verrez le ciel ouvert, et les anges de Dieu monter et descendre au-dessus du Fils de l’homme. »

 

Prière sur les offrandes

Accepte, Seigneur notre Dieu, ce que nous présentons pour cette eucharistie où s’accomplit un admirable échange : En offrant ce que tu nous as donné, puissions-nous te recevoir toi-même. Par Jésus.

 

Antienne de communion : Ps 129, 7

Auprès du Seigneur est la grâce, l’abondance du rachat.

 

Prière après la communion

Par cette eucharistie, Seigneur, tu nous as unis davantage au Christ, et nous te supplions encore : Accorde-nous de lui ressembler sur la terre et de partager sa gloire dans le ciel. Lui qui.

 

 

 

MÉDITATION

Nathanaël, disciple de Jésus, est un homme discret qui a besoin d’être convaincu pour croire. Il connait Philippe, mais il est difficile pour lui de croire que ce Maître de Nazareth puisse ajouter quelque chose de nouveau à sa croyance. Selon sa raison il n’y croit pas, mais il a l’humilité suffisante pour découvrir que Jésus ne se limite pas aux paroles. Il vit ce qu’il dit. Nathanaël, de même que Marie, ont besoin de Jésus dans leur vie. Elle ne marche pas-à-pas et garde tout dans son cœur. Ils ont médité les Écritures, elles qui leur parlaient de Jésus et de l’amour de Dieu le Père.

 

 

 

 

 

Vous pouvez aussi aimer