SAMEDI 25 JANVIER 2020

 

Samedi 25 Janvier 2020

Conversion de St. Paul Apôtre,

Fête

Saint Ananie

Blanc

Originaire de Perse, il y fut arrêté pour sa foi au Christ et fut soumis à de terribles supplices. A l’époque de la persécution du roi Sapor II, sur l’ordre de l’Archimage Arssag, il fut arrêté et par trois fois roué de coups de bâton avec une telle cruauté que les bourreaux, jugeant qu’il était déjà mort, le laissèrent gisant sur place. La nuit suivante, des chrétiens le portèrent dans sa maison, où il rendit l’âme. C’était en 345.

Antienne d’ouverture : 2 Tim 1, 12; 4, 8

«Je sais à qui j ’ai fais confiance; et je suis sûr que le Seigneur, le juste Juge, me donnera la récompense, au jour de sa Venue.»

 

Prière d’ouverture

Dieu qui a instruit le monde entier par la parole de l ’Apôtre Saint Paul dont nous célébrons aujourd’hui la conversion, accordes-nous d ’aller vers toi en cherchant à lui ressembler, et d ’être, dans le monde, les témoins de ton Évangile. Par Jésus Christ.

 

1ère lecture : Ac 22, 3-16

En ces jours-là, Paul dit au peuple: «Je suis Juif, né à Tarse en Cilicie, mais élevé ici dans cette ville, où, à l’école de Gamaliel, j’ai reçu une éducation strictement conforme à la Loi de nos pères; j’avais pour Dieu une ardeur jalouse, comme vous tous aujourd’hui. J’ai persécuté à mort ceux qui suivent le Chemin du Seigneur Jésus; j’arrêtais hommes et femmes, et les jetais en prison; le grand prêtre et tout le collège des anciens peuvent en témoigner. Ces derniers m’avaient donné des lettres pour nos frères de Damas où je me rendais: je devais ramener à Jérusalem, ceux de là-bas, enchaînés, pour qu’ils subissent leur châtiment. Donc, comme j’étais en route et que j’approchais de Damas, soudain vers midi, une grande lumière venant du ciel m’enveloppa de sa clarté. Je tombai sur le sol, et j’entendis une voix me dire: ‘Saul, Saul, pourquoi me persécuter?’ Et moi je répondis: ‘Qui es-tu, Seigneur? – Je suis Jésus le Nazaréen, celui que tu persécutes.’ Ceux qui étaient avec moi virent la lumière, mais n’entendirent pas la voix de celui qui me parlait. Alors je dis: ‘Que dois-je faire, Seigneur?’ Le Seigneur me répondit: ‘Relève-toi, va jusqu’à Damas, et là on te dira tout ce qu’il t’est prescrit de faire.’ Comme je n’y voyais plus rien, à cause de l’éclat de cette lumière, je me rendis à Damas, conduit par la main de mes compagnons. Or, Ananie, un homme religieux selon la Loi, à qui tous les Juifs résidant là rendaient un bon témoignage, vint se placer près de moi et me dit : ‘Saul, mon frère, retrouve la vue.’ Et moi, au même instant, je retrouvai la vue, et je le vis. Il me dit encore: ‘Le Dieu de nos pères t’a destiné à connaître sa volonté, à voir celui qui est le Juste et à entendre la voix qui sort de sa bouche. Car tu seras pour lui, devant tous les hommes, le témoin de ce que tu as vu et entendu. Et maintenant, pourquoi tarder? Lève-toi et reçois le baptême, sois lavé de tes péchés en invoquant son nom.’

 

Psaume: 116 (117), 1, 2

R/   Allez dans le monde entier. Proclamez l’Évangile

 

  1. Louez le Seigneur, tous les peuples ; fêtez-le, tous les pays!
  2. Son amour envers nous s’est montré le plus fort ; éternelle est la fidélité du Seigneur!

 

Acclamation

Alléluia. Alléluia.  C’est moi qui vous ai choisis du milieu du monde, afin que vous alliez, que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure, dit le Seigneur. Alléluia. (cf. Jn 15, 16)

Évangile : Mc 16, 15-18

En ce temps-là, Jésus ressuscité dit aux onze Apôtres: «Allez dans le monde entier. Proclamez l’Évangile à toute la création. Celui qui croira et sera baptisé sera sauvé; celui qui refusera de croire sera condamné. Voici les signes qui accompagneront ceux qui deviendront croyants: en mon nom, ils expulseront les démons; ils parleront en langues nouvelles; ils prendront des serpents dans leurs mains et, s’ils boivent un poison mortel, il ne leur fera pas de mal; ils imposeront les mains aux malades, et les malades s’en trouveront bien.»

 

Prière sur les offrandes

Alors que nous célébrons tes mystères, Seigneur, fais que l’Esprit Saint communique à notre foi cette lumière dont il a éclairé saint Paul pour l’extension de ta gloire dans le monde. Par Jésus.

 

Antienne de la communion: Ga 2, 20

«Je vis dans la foi au Fils de Dieu qui m’a aimé et qui s’est livré pour moi»

 

Prière après la communion

Que cette communion, Seigneur notre Dieu, entretienne en nous la charité qui brûlait au cœur de l’Apôtre Paul et lui donnait un souci pas

 

 

Méditation

La vocation de Paul nous rappelle le projet de Dieu pour chaque chrétien : « Le Dieu de nos pères t’a destiné à connaître sa volonté, à voir celui qui est le Juste et à entendre la voix qui sort de sa bouche. Car tu seras pour lui, devant tous les hommes, le témoin de ce que tu as vu et entendu. » La réalisation de ce projet passe par un renouvellement de la vision que nous avons de la vie. Il faut, pour cela, embrasser une une autre façon d’envisager la vie centrée sur la personne de Jésus. Le point de départ de la vocation et de la mission de Paul et de tout chrétien est la rencontre personnelle avec Jésus, entendue comme une relation qui nous touche dans notre propre histoire – notre pauvreté, nos limites, nos aspirations – et qui est partagée autour de soi. Comme le dit Benoît XVI : « Il n’y a rien de plus beau que d’être rejoint, surpris par l’Évangile, par le Christ. Il n’y a rien de plus beau que de le connaître et de communiquer aux autres l’amitié avec lui. »

Vous pouvez aussi aimer