SAMEDI 15 FÉVRIER 2020

 

Samedi 15 Février 2020

Saint Claude La Colombière (1642-1682)

Vert/Blanc

Jésuite, ce confesseur de sainte Marguerite-Marie Alacoque à Paray-le-Monial est convaincu de l’authenticité des apparitions et des confidences dont elle est l’objet, et il en rédige le récit. Après un séjour en Grande-Bretagne au cours duquel, jeté en prison lors de la vague de persécutions anticatholiques de 1678, il perd la santé, il revient à Paray-le-Monial d’où il est rappelé à Dieu.

Antienne d’ouverture Ps 94, 6-7

Venez, inclinez-vous, prosternez-vous: adorons le Seigneur qui nous a faits: oui, il est notre Dieu.

 

Prière d’ouverture

Dans ton amour inlassable, Seigneur, veille sur ta famille; Et puisque ta grâce est notre unique espoir, garde nous sous ta constante protection. Par Jésus Christ.

 

1ère lecture : 1 R 12, 26-32 ; 13, 33-34

En ces jours-là, devenu roi des dix tribus d’Israël, Jéroboam se dit: « Maintenant, le royaume risque fort de se rallier de nouveau à la maison de David. Si le peuple continue de monter à Jérusalem pour offrir des sacrifices dans la maison du Seigneur, le cœur de ce peuple reviendra vers son souverain, Roboam, roi de Juda, et l’on me tuera. » Après avoir tenu conseil, Jéroboam fit fabriquer deux veaux en or, et il déclara au peuple: « Voilà trop longtemps que vous montez à Jérusalem! Israël, voici tes dieux, qui t’ont fait monter du pays d’Égypte.» Il plaça l’un des deux veaux à Béthel, l’autre à Dane, et ce fut un grand péché. Le peuple conduisit en procession celui qui allait à Dane. Jéroboam y établit un temple à la manière des lieux sacrés. Il institua des prêtres pris n’importe où, et qui n’étaient pas des descendants de Lévi. Jéroboam célébra la fête le quinzième jour du huitième mois, fête pareille à celle que l’on célébrait en Juda, et il monta à l’autel. Il fit de même à Béthel en offrant des sacrifices aux veaux qu’il avait fabriqués; il établit à Béthel les prêtres des lieux sacrés qu’il avait institués. Jéroboam persévéra dans sa mauvaise conduite; il continua d’instituer n’importe qui comme prêtres des lieux sacrés: il donnait l’investiture à tous ceux qui le désiraient, pour en faire des prêtres des lieux sacrés. Tout cela fit tomber dans le péché la maison de Jéroboam, entraîna sa ruine et provoqua sa disparition de la surface de la terre.

 

Psaume : 105 (106), 6-7ab, 19-20, 21-22

R/   Souviens-toi de nous, Seigneur, dans ta bienveillance pour ton peuple.

 

  1. Avec nos pères, nous avons péché, nous avons failli et renié. En Égypte, nos pères ont méconnu tes miracles, oublié l’abondance de tes grâces.
  2. À l’Horeb ils fabriquent un veau, ils adorent un objet en métal: ils échangeaient ce qui était leur gloire pour l’image d’un taureau, d’un ruminant.
  3. Ils oublient le Dieu qui les sauve, qui a fait des prodiges en Égypte, des miracles au pays de Cham, des actions terrifiantes sur la mer Rouge.

 

Acclamation

Alléluia. Alléluia. L’homme ne vit pas seulement de pain, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. Alléluia. (Mt 4, 4b)

 

Évangile : Mc 8, 1-10

En ces jours-là, comme il y avait de nouveau une grande foule, et que les gens n’avaient rien à manger, Jésus appelle à lui ses disciples et leur dit: « J’ai de la compassion pour cette foule, car depuis trois jours déjà ils restent auprès de moi, et n’ont rien à manger. Si je les renvoie chez eux à jeun, ils vont défaillir en chemin, et certains d’entre eux sont venus de loin. » Ses disciples lui répondirent : « Où donc pourra-t-on trouver du pain pour les rassasier ici, dans le désert ? » Il leur demanda : « Combien de pains avez-vous ? » Ils lui dirent: « Sept. » Alors il ordonna à la foule de s’asseoir par terre. Puis, prenant les sept pains et rendant grâce, il les rompit, et il les donnait à ses disciples pour que ceux-ci les distribuent ; et ils les distribuèrent à la foule. Ils avaient aussi quelques petits poissons, que Jésus bénit et fit aussi distribuer. Les gens mangèrent et furent rassasiés. On ramassa les morceaux qui restaient : cela faisait sept corbeilles. Or, ils étaient environ quatre mille. Puis Jésus les renvoya. Aussitôt, montant dans la barque avec ses disciples, il alla dans la région de Dalmanoutha.

 

Prière sur les offrandes 

Seigneur notre Dieu, tu as voulu choisir dans ta création le pain et le vin qui refont chaque jour nos forces: Fais qu’ils deviennent aussi pour nous le sacrement de la vie éternelle. Par Jésus.

 

Antienne de communion : Ps 106, 8-9

Proclamons l’amour du Seigneur, ses merveilles pour les hommes: Il a rassasié ceux qui avaient faim, et désaltéré ceux qui avaient soif.

 

Prière après la communion 

Tu as voulu, Seigneur, que nous partagions un même pain et que nous buvions à la même coupe: Accorde-nous de vivre tellement unis dans le Christ que nous portions du fruit pour le salut du monde. Par Jésus.

 

 

Méditation

Jésus connait la faim de ceux qui le suivent, il en a pitié mais il ne veut pas agir « tout seul », il associe les apôtres à son œuvre.  7 pains reçus des Apôtres, Jésus va agir à partir de ce petit rien partagé et offert. Aujourd’hui, avec les troubles, la crise, la méchanceté de l’homme, l’égoïsme, … on n’a pas de quoi manger. Et Jésus nous demande, simplement, combien de pains nous avons ? Peu importe le nombre. Offrons-lui nos prières : c’est déjà un pain. Donnons-lui nos Eucharisties : c’est aussi un pain. Donnons-lui nos décisions de nous réconcilier avec les autres : c’est un autre pain. Donnons-lui nos sacrifices, jeûnes, solidarités, amours, et tout ce qu’il nous demande : c’est le vrai pain à offrir au Seigneur et à nos prochains.

Vous pouvez aussi aimer