Vendredi 05 Juin 2020

ROUGE

Saint Boniface, évêque et martyr

L’apôtre de la Germanie est un moine bénédictin anglais du nom de Winfrid (vers 673-754), passé sur le continent pour évangéliser les Saxons. D’abord avec saint Willibord, puis seul, il parcourt la Germanie où il fonde des monastères, notamment à Fulda. Soucieux de mener son labeur missionnaire en union avec Rome, il se rend plusieurs fois auprès du pape. Grégoire II le sacre évêque et lui donne le nom de Boniface. Devenu archevêque de Mayence, il garde le même souci d’annoncer l’Evangile ; à quatre-vingts ans, il part en Frise et y est massacré le jour de la Pentecôte. Son corps fut ramené à Fulda, où l’épiscopat allemand tient ses assemblées.

Antienne  d’ouverture : Ps 24, 16.18

Regarde-moi, Seigneur, et prends pitié de moi, car je suis seul et misérable ; vois ma misère et ma peine, enlève tous mes péchés.

Prière  d’ouverture :

Seigneur notre Père, nous en appelons à ta providence qui jamais ne se trompe en ses desseins : tout ce qui fait du mal, écarte-le, et donne-nous ce qui peut nous aider. Par Jésus Christ.

Première lecture (2 Tm 3 : 10-17)

 

Bien- aimé, toi, tu m’as suivi pas à pas dans l’enseignement, la manière de diriger et les projets, dans la foi, la patience, la charité et la persévérance, dans les persécutions et les souffrances, celles qui me sont arrivées à Antioche, à Iconium et à Lystres, toutes les persécutions que j’ai subies. Et de tout cela le Seigneur m’a délivré. D’ailleurs, tous ceux qui veulent vivre en hommes religieux dans le Christ Jésus subiront la persécution. Quant aux hommes mauvais et aux charlatans, ils iront toujours plus loin dans le mal, ils seront à la fois trompeurs et trompés.

Mais toi, demeure ferme dans ce que tu as appris : de cela tu as acquis la certitude, sachant bien de qui tu l’as appris. Depuis ton plus jeune âge, tu connais les Saintes Écritures : elles ont le pouvoir de te communiquer la sagesse, en vue du salut par la foi que nous avons en Jésus Christ. Toute l’Écriture est inspirée par Dieu ; elle est utile pour enseigner, dénoncer le mal, redresser, éduquer dans la justice ; grâce à elle, l’homme de Dieu sera accompli, équipé pour faire toute sorte de bien.

 

 

Psaume       Ps 118 (119), 157.160, 161.165, 166.168

R/Grande est la paix de qui aime ta loi, Seigneur

 

Ils sont nombreux mes persécuteurs, mes oppresseurs ; je ne dévie pas de tes exigences. Le fondement de ta parole est vérité ; éternelles sont tes justes décisions.

 

Des grands me persécutent sans raison ; mon cœur ne craint que ta parole. Grande est la paix de qui aime ta loi ; jamais il ne trébuche.

 

Seigneur, j’attends de toi le salut : j’accomplis tes volontés. J’observe tes exigences et tes préceptes : toutes mes voies sont devant toi.

 

 

Acclamation :

Alléluia. Alléluia. Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole, dit le Seigneur ; mon Père l’aimera, et nous viendrons vers lui. Alléluia.

 

Évangile (Mk 12, 35-37)

En ce temps- là, quand Jésus enseignait dans le Temple, il déclarait :

« Comment les scribes peuvent-i ls dire que le Messie est le fils de David ? David lui- même a dit, inspiré par l’Esprit Saint : Le Seigneur a dit à mon Seigneur : “Siège à ma droite jusqu’à ce que j’aie placé tes ennemis sous tes pieds !” David lui- même le nomme Seigneur. D’où vient alors qu’il est son fils ? » Et la foule nombreuse l’écoutait avec plaisir.

 

Prière  sur  les  offrandes :

Confiants dans ton amour, Seigneur, nous venons à ton autel avec nos offrandes : puissions-nous, par un effet de ta grâce, être purifiés dans l’Eucharistie que nous célébrons. Par Jésus.

Antienne  de  communion : Ps 16, 6

Je t’appelle, mon Dieu, car tu peux me répondre : écoute-moi ! Entends ce que je dis.

Prière  après  la  communion :

Guide-nous, Seigneur, par ton Esprit, toi qui nous as donné le corps et le sang de ton Fils : accorde-nous de te rendre témoignage, non seulement avec des paroles, mais aussi par nos actes ; et nous pourrons entrer dans le Royaume des cieux. Par Jésus.

Vous pouvez aussi aimer