Jeudi 11 Juin 2020

ROUGE

Saint Barnabé, apôtre

Le titre d’Apôtre ne signifie pas que Joseph, surnommé Barnabé (c’est-à-dire ‘’fils d’encouragement’’), ait été l’un des Douze, mais qu’il joua un rôle capital dans la diffusion de l’Evangile. En entrant dans la communauté chrétienne, cet homme de foi a mis tous ses biens à la disposition des Apôtres. Dans la lumière de l’Esprit, il comprend que les païens peuvent entrer dans l’Eglise, sans autre condition de croire en Jésus. Cette vérité oriente son action missionnaire à Antioche et, à cette action, il associe Paul dont il sera le compagnon au cours du premier voyage apostolique de celui-ci. Barnabé est ainsi celui qui a discerné la vocation de Paul et en a favorisé la réalisation ; ce n’est pas son moindre mérite. Dans une tradition, il serait mort martyr à Chypre, son pays d’origine.

Antienne  d’ouverture : Ps 26, 1

Le Seigneur est ma lumière et mon salut, qui pourrais-je craindre? Le Seigneur est le rempart de ma vie, devant qui tremblerais-je ?

 

Prière  d’ouverture :

Seigneur, source de tout bien, réponds sans te lasser à notre appel : inspire-nous ce qui est juste, aide-nous à l’accomplir. Par Jésus.

Lectures de la messe

Première lecture (Ac 11, 21b-26 ; 13, 1-3)

En ces jours-là, à Antioche, un grand nombre de gens devinrent croyants et se tournèrent vers le Seigneur. La nouvelle parvint aux oreilles de l’Église de Jérusalem, et l’on envoya Barnabé jusqu’à Antioche. À son arrivée, voyant la grâce de Dieu à l’œuvre, il fut dans la joie. Il les exhortait tous à rester d’un cœur ferme attachés au Seigneur. C’était en effet un homme de bien, rempli d’Esprit Saint et de foi. Une foule considérable s’attacha au Seigneur. Barnabé partit alors à Tarse chercher Saul. L’ayant trouvé, il l’amena à Antioche. Pendant toute une année, ils participèrent aux assemblées de l’Église, ils instruisirent une foule considérable. Et c’est à Antioche que, pour la première fois, les disciples reçurent le nom de « chrétiens ». Or il y avait dans l’Église qui était à Antioche des prophètes et des hommes chargés d’enseigner : Barnabé, Syméon appelé Le Noir, Lucius de Cyrène, Manahène, compagnon d’enfance d’Hérode le Tétrarque, et Saul. Un jour qu’ils célébraient le culte du Seigneur et qu’ils jeûnaient, l’Esprit Saint leur dit : « Mettez à part pour moi Barnabé et Saul en vue de l’œuvre à laquelle je les ai appelés. » Alors, après avoir jeûné et prié, et leur avoir imposé les mains, ils les laissèrent partir. – Parole du Seigneur.

Psaume (Ps 120 (121), 1-2, 3-4, 5-6, 7-8)

R/ Le secours me viendra du Seigneur
qui a fait le ciel et la terre.
(Ps 120, 2)

Je lève les yeux vers les montagnes : d’où le secours me viendra-t-il ? Le secours me viendra du Seigneur qui a fait le ciel et la terre.

Qu’il empêche ton pied de glisser, qu’il ne dorme pas, ton gardien. Non, il ne dort pas, ne sommeille pas, le gardien d’Israël.

Le Seigneur, ton gardien, le Seigneur, ton ombrage, se tient près de toi. Le soleil, pendant le jour, ne pourra te frapper, ni la lune, durant la nuit.

Le Seigneur te gardera de tout mal, il gardera ta vie. Le Seigneur te gardera, au départ et au retour, maintenant, à jamais.

Alléluia. Alléluia.
Réjouissez-vous, soyez dans l’allégresse,
car votre récompense est grande dans les cieux !
Alléluia. (Mt 5, 12)

Évangile (Mt 5, 1-12)

En ce temps-là, voyant les foules, Jésus gravit la montagne. Il s’assit, et ses disciples s’approchèrent de lui. Alors, ouvrant la bouche, il les enseignait. Il disait : « Heureux les pauvres de cœur, car le royaume des Cieux est à eux. Heureux ceux qui pleurent, car ils seront consolés. Heureux les doux, car ils recevront la terre en héritage. Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés. Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde. Heureux les cœurs purs, car ils verront Dieu. Heureux les artisans de paix, car ils seront appelés fils de Dieu. Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice, car le royaume des Cieux est à eux. Heureux êtes-vous si l’on vous insulte, si l’on vous persécute et si l’on dit faussement toute sorte de mal contre vous, à cause de moi. Réjouissez-vous, soyez dans l’allégresse, car votre récompense est grande dans les cieux ! C’est ainsi qu’on a persécuté les prophètes qui vous ont précédés. » – Acclamons la Parole de Dieu.

Prière  sur  les  offrandes :

Seigneur notre Dieu, nous voulons te servir ; regarde notre offrande : qu’elle soit agréable à tes yeux, et nous obtienne un accroissement de charité. Par Jésus.

 

Antienne  de  communion : 1Jn 4, 16

Dieu est amour : celui qui demeure dans l’amour demeure en Dieu, et Dieu demeure en lui.

 

Prière  après  la  communion :

Dieu qui veux notre guérison, agis en nous par cette Eucharistie : libère-nous  de  nos  penchants  mauvais, oriente notre vie vers le bien. Par Jésus.

Vous pouvez aussi aimer