Samedi 20 Juin 2020

BLANC

Le Cœur immaculée de Marie

Dans la Bible, le cœur symbolise la vie personnelle de l’homme en sa source profonde, le centre d’où jaillissent les pensées, autant que les désirs et la liberté. Dieu seul connaît les cœurs, ces cœurs qu’il a créés pour les combler de sa présence et leur communiquer sa vie. Il a trouvé en Marie un cœur pur de tout égoïsme, toujours attentif à sa parole, totalement livré à son Esprit ; il a pu lui révéler son dessein de salut et lui donner d’y coopérer à titre de mère du Sauveur. La fête dont saint Jean Eudes fut le promoteur au 17e siècle, fut étendue à toute l’Eglise par Pie XII en 1942.

 

Saint Silvère

Défendant la vraie foi face aux Byzantins, pour la plupart monothéistes, il fut accusé de haute trahison pour avoir refusé de rétablir le patriarche hérétique de Constantinople. Il fut condamné à l’exil dans un îlot devant Naples, en Italie méridionale. Il y mourut en 537.

Antienne d’ouverture : Ps 26, 7-9

Ecoute, Seigneur, je t’appelle. Toi qui t’es fait mon protecteur, ne me quitte pas, ne m’abandonne  pas, Dieu, mon sauveur !

 

Prière d’ouverture

Dieu tout-puissant, force de ceux qui espèrent en toi, sois favorable à nos appels: Puisque l’homme est fragile et que, sans toi, il ne peut rien, donne-nous toujours le secours de ta grâce. Ainsi nous pourrons, en observant tes commandements, vouloir et agir de manière à répondre à ton amour. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

 

1ère lecture : 2 Ch 24, 17-25

Après la mort de Joad, les princes de Juda vinrent se prosterner devant le roi Joas, et alors le roi les écouta. Les gens abandonnèrent la maison du Seigneur, Dieu de leurs pères, pour servir les poteaux sacrés et les idoles. À cause de cette infidélité, la colère de Dieu s’abattit sur Juda et sur Jérusalem.   Pour les ramener à lui, Dieu envoya chez eux des prophètes. Ceux-ci transmirent le message, mais personne ne les écouta. Dieu revêtit de son esprit Zacharie, le fils du prêtre Joad. Zacharie se présenta devant le peuple et lui dit : « Ainsi parle Dieu : Pourquoi transgressez-vous les commandements du Seigneur ? Cela fera votre malheur : puisque vous avez abandonné le Seigneur, le Seigneur vous abandonne. »     Ils s’ameutèrent alors contre lui et, par commandement du roi, le lapidèrent sur le parvis de la maison du Seigneur.  Le roi Joas, en faisant mourir Zacharie, fils de Joad, oubliait la fidélité que Joad lui avait témoignée. Zacharie s’était écrié en mourant : « Que le Seigneur le voie, et qu’il fasse justice ! » Or, à la fin de l’année, l’armée d’Aram monta contre le roi Joas et arriva en Juda et à Jérusalem. Ses hommes massacrèrent tous les princes du peuple et envoyèrent tout le butin au roi de Damas. L’armée d’Aram ne comptait qu’un petit nombre d’hommes, et pourtant le Seigneur leur livra une armée très importante, parce que les gens de Juda avaient abandonné le Seigneur, Dieu de leurs pères ; et Joas reçut le châtiment qu’il méritait. Lorsque les Araméens partirent, le laissant dans de grandes souffrances, ses serviteurs complotèrent contre lui parce qu’il avait répandu le sang du fils du prêtre Joad, et ils le tuèrent sur son lit. Il mourut, et on l’ensevelit dans la Cité de David, mais non pas dans les tombeaux des rois.

 

Psaume :88 (89), 4-5, 29-30, 31-32, 33-34

R/ Sans fin, je lui garderai mon amour.

  1. « Avec mon élu, j’ai fait une alliance, j’ai juré à David, mon serviteur : J’établirai ta dynastie pour toujours, je te bâtis un trône pour la suite des âges. »
  2. « Sans fin je lui garderai mon amour, mon alliance avec lui sera fidèle ; je fonderai sa dynastie pour toujours, son trône aussi durable que les cieux.
  3. « Si ses fils abandonnent ma loi et ne suivent pas mes volontés, s’ils osent violer mes préceptes et ne gardent pas mes commandements.
  4. « Je punirai leur faute en les frappant et je châtierai leur révolte, mais sans lui retirer mon amour, ni démentir ma fidélité. »

 

Acclamation :

Alléluia. Alléluia. Jésus Christ s’est fait pauvre, lui qui était riche, pour que vous deveniez riches par sa pauvreté. Alléluia. (cf. 2 Co 8, 9)

 

Evangile :Mt 6, 24-34

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Nul ne peut servir deux maîtres : ou bien il haïra l’un et aimera l’autre, ou bien il s’attachera à l’un et méprisera l’autre. Vous ne pouvez pas servir à la fois Dieu et l’Argent. C’est pourquoi je vous dis : Ne vous souciez pas, pour votre vie, de ce que vous mangerez, ni, pour votre corps, de quoi vous le vêtirez. La vie ne vaut-elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que les vêtements ? Regardez les oiseaux du ciel : ils ne font ni semailles ni moisson,ils n’amassent pas dans des greniers, et votre Père céleste les  nourrit. Vous-mêmes, ne valez-vous pas beaucoup plus qu’eux ? Qui d’entre vous, en se faisant du souci, peut ajouter une coudée à la longueur de sa vie ? Et au sujet des vêtements, pourquoi se faire tant de souci ? Observez comment poussent les lis des champs : ils ne travaillent pas, ils ne filent pas. Or je vous dis que Salomon lui-même, dans toute sa gloire, n’était pas habillé comme l’un d’entre eux. Si Dieu donne un tel vêtement à l’herbe des champs, qui est là aujourd’hui, et qui demain sera jetée au feu, ne fera-t-il pas bien davantage pour vous, hommes de peu de foi ?  Ne vous faites donc pas tant de souci ; ne dites pas : “Qu’allons-nous manger ?” ou bien : “Qu’allons-nous boire ?” ou encore : “Avec quoi nous habiller ?” Tout cela, les païens le recherchent. Mais votre Père céleste sait que vous en avez besoin. Cherchez d’abord le royaume de Dieu et sa justice, et tout cela vous sera donné par surcroît. Ne vous faites pas de souci pour demain : demain aura souci de lui-même ; à chaque jour suffit sa peine. »

 

Prière sur les offrandes

Tu as voulu que nous trouvions, Seigneur dans les biens de la Vie, de l’Amour, de la Charité, de la Vérité et de la Sagesse que nous te présentons, les nourritures de cette vie et le sacrement de Vie, d’Amour, de Charité, de Vérité, et de Sagesse d’une vie nouvelle; fais que nos corps et nos âmes puissent toujours en bénéficier. Par Jésus

 

Antienne de communion : Ps 26, 4

J’ai demandé une chose au Seigneur, la seule que je cherche; habiter la maison du Seigneur tous les jours de ma vie.

 

Prière après la communion

Cette communion à tes mystères de Vie, d’Amour, de Charité, de Vérité, et de Sagesse, Seigneur, préfigure l’union des fidèles en toi ; fais qu’elle serve à l’unité de Foi, d’Amour, de Charité, de Fidélité et de Sagesse dans ton Eglise. Par Jésus.

Vous pouvez aussi aimer