Jeudi 27 Aout 2020

BLANC

Sainte Monique

Cette chrétienne d’Afrique romaine, qui obtint par trente ans de patient dévouement la conversion de son mari, païen violent et débauché, avait pour fils aîné Augustin, dont l’inconduite la désolait. Monique (332-387) s’entendu assurer par l’évêque de Milan, saint Ambroise :’’Il n’est pas possible que le fils de tant de larmes périsse’’. Sa prière obtint en effet la conversion d’Augustin, entre les bras de qui elle mourut à Ostie.

Antienne  d’ouverture : Ps 85, 1-3

Écoute, Seigneur, réponds-moi. Sauve, ô mon Dieu, ton serviteur qui compte sur toi. Prends pitié de moi, Seigneur, toi que j’appelle tout le jour.

 

Prière  d’ouverture

Dieu qui peux mettre au cœur de tes fidèles un unique désir, donne à ton peuple d’aimer ce que tu commandes et d’attendre ce que tu promets. Pour qu’au milieu des changements de ce monde, nos coeurs s’établissent fermement là où se trouvent les vraies joies. Par Jésus Christ.

 

1ère lecture : 1 Co 1, 1-9

Paul, appelé par la volonté de Dieu pour être apôtre du Christ Jésus, et Sosthène notre frère, à l’Église de Dieu qui est à Corinthe, à ceux qui ont été sanctifiés dans le Christ Jésus et sont appelés à être saints avec tous ceux qui, en tout lieu, invoquent le nom de notre Seigneur Jésus Christ, leur Seigneur et le nôtre. À vous, la grâce et la paix, de la part de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus Christ. Je ne cesse de rendre grâce à Dieu à votre sujet, pour la grâce qu’il vous a donnée dans le Christ Jésus ; en lui vous avez reçu toutes les richesses, toutes celles de la parole et de la connaissance de Dieu. Car le témoignage rendu au Christ s’est établi fermement parmi vous. Ainsi, aucun don de grâce ne vous manque, à vous qui attendez de voir se révéler notre Seigneur Jésus Christ. C’est lui qui vous fera tenir fermement jusqu’au bout, et vous serez sans reproche au jour de notre Seigneur Jésus Christ. Car Dieu est fidèle, lui qui vous a appelés à vivre en communion avec son Fils, Jésus Christ notre Seigneur.

 

Psaume : 144 (145), 2-3, 4-5, 6-7

R/ Mon Dieu, mon Roi,  je bénirai ton nom, toujours et à jamais !

 

  1. Chaque jour je te bénirai, je louerai ton nom toujours et à jamais. Il est grand, le Seigneur, hautement loué ; à sa grandeur, il n’est pas de limite.
  2. D’âge en âge, on vantera tes œuvres, on proclamera tes exploits. Je redirai le récit de tes merveilles, ton éclat, ta gloire et ta splendeur.
  3. On dira ta force redoutable ; je raconterai ta grandeur. On rappellera tes immenses bontés ; tous acclameront ta justice.

 

Acclamation :

Alléluia. Alléluia. Veillez, tenez-vous prêts : c’est à l’heure où vous n’y pensez pas que le Fils de l’homme viendra. Alléluia. (cf. Mt 24, 42a.44)

 

Evangile: Mt 24, 42-51

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Veillez, car vous ne savez pas quel jour votre Seigneur vient. Comprenez-le bien : si le maître de maison avait su à quelle heure de la nuit le voleur viendrait, il aurait veillé et n’aurait pas laissé percer le mur de sa maison. Tenez-vous donc prêts, vous aussi : c’est à l’heure où vous n’y penserez pas que le Fils de l’homme viendra. Que dire du serviteur fidèle et sensé à qui le maître a confié la charge des gens de sa maison, pour leur donner la nourriture en temps voulu ? Heureux ce serviteur que son maître, en arrivant, trouvera en train d’agir ainsi ! Amen, je vous le déclare : il l’établira sur tous ses biens. Mais si ce mauvais serviteur se dit en lui-même : “Mon maître tarde”, et s’il se met à frapper ses compagnons, s’il mange et boit avec les ivrognes, alors quand le maître viendra, le jour où son serviteur ne s’y attend pas et à l’heure qu’il ne connaît pas, il l’écartera et lui fera partager le sort des hypocrites ; là, il y aura des pleurs et des grincements de dents. »

Prière  sur  les  offrandes :

Par l’unique sacrifice de la Croix, tu t’es donné, Père très bon, un peuple de fils. Accorde-nous, dans ton Église, la grâce de l’unité et de la paix. Par Jésus.

 

Antienne  de  communion : Ps 103, 13-15

Seigneur, tu as créé de quoi rassasier le monde entier, tu fais produire à la terre le pain, et le vin qui réjouit le cœur des hommes.

 

Prière  après  la  communion :

Que ta miséricorde, Seigneur, agisse en nous et nous guérisse entièrement. Transforme-nous, par ta grâce, et rends-nous si généreux que nous puissions te plaire en toute chose. Par Jésus.

Vous pouvez aussi aimer