Mardi 13 Octobre 2020

VERT

Saint Edouard le Confesseur

Dernier roi à régner sur l’Angleterre avant la conquête de ce pays par les Normands de Guillaume le Conquérant, il avait horreur du sang versé. Aussi éminent par sa piété que par sa générosité, il sut se faire l’ami des petites gens et fut vite l’objet d’un culte populaire. Mais, en réalité, il n’était pas fait pour être roi.

Antienne d’ouverture : Ps 129, 3-4

Si tu retiens les fautes, Seigneur, qui donc subsistera? Mais près de toi se trouve le pardon, Dieu fidèle.

Prière d’ouverture :

Nous t’en prions, Seigneur, que ta grâce nous devance et qu’elle nous accompagne toujours, pour nous rendre attentifs à faire le bien sans relâche. Par Jésus Christ.

 

1ère lecture :Ga 5, 1-6

Frères, c’est pour que nous soyons libres que le Christ nous a libérés. Alors tenez bon, ne vous mettez pas de nouveau sous le joug de l’esclavage. Moi, Paul, je vous le déclare : si vous vous faites circoncire, le Christ ne vous sera plus d’aucun secours. Je l’atteste encore une fois : tout homme qui se fait circoncire est dans l’obligation de pratiquer la loi de Moïse tout entière. Vous qui cherchez la justification par la Loi, vous vous êtes séparés du Christ, vous êtes déchus de la grâce. Nous, c’est par l’Esprit, en effet, que de la foi nous attendons la justice espérée. Car, dans le Christ Jésus, ce qui a de la valeur, ce n’est pas que l’on soit circoncis ou non, mais c’est la foi, qui agit par la charité.

 

Psaume : 118 (119), 41.43, 44-45, 47-48

R/ Que vienne à moi, Seigneur, ton amour.

  1. Que vienne à moi, Seigneur, ton amour, et ton salut, selon ta promesse. N’ôte pas de ma bouche la parole de vérité, car j’espère tes décisions.
  2. J’observerai sans relâche ta loi, toujours et à jamais. Je marcherai librement, car je cherche tes préceptes.
  3. Je trouve mon plaisir en tes volontés, oui, vraiment, je les aime. Je tends les mains vers tes volontés, je les aime, je médite sur tes ordres.

Acclamation :

Alléluia. Alléluia. Elle est vivante, énergique, la parole de Dieu ; elle juge des intentions et des pensées du cœur. Alléluia. (cf. He 4, 12)

Evangile : Lc 11, 37-41

En ce temps-là, pendant que Jésus parlait, un pharisien l’invita pour le repas de midi. Jésus entra chez lui et prit place. Le pharisien fut étonné en voyant qu’il n’avait pas fait d’abord les ablutions  précédant le repas. Le Seigneur lui dit : « Bien sûr, vous les pharisiens, vous purifiez l’extérieur de la coupe et du plat, mais à l’intérieur de vous-mêmes vous êtes remplis de cupidité et de méchanceté. Insensés ! Celui qui a fait l’extérieur n’a-t-il pas fait aussi l’intérieur ? Donnez plutôt en aumône ce que vous avez, et alors tout sera pur pour vous. »

Prière sur les offrandes :

Avec ces offrandes, Seigneur, reçois les prières de tes fidèles. Que cette liturgie célébrée avec amour nous fasse passer à la gloire du ciel. Par Jésus.

Antienne de communion :  Ps 33, 11

Le riche est dépourvu, affamé, mais, à la table du Seigneur, celui qui cherche Dieu ne manque de rien.

Prière après la communion :

Dieu souverain, nous te le demandons humblement: Rends-nous participants de la nature divine, puisque tu nous as fait communier au corps et au sang du Christ. Lui qui.

Vous pouvez aussi aimer