Vendredi 16 Octobre 2020

VERT / BLANC

Sainte Edwige, religieuse

Bavaroise, épouse d’Henri 1er, duc de Pologne, Edwige (vers 1174-1243) fut mère de six enfants. Puis elle décidevv, en accord avec son mari, de vivre désormais dans la continence. Elle était la protectrice des pauvres et des prisonniers. Fidèle à ses devoirs de mère et de princesse, elle le fut aussi à toutes les observances monastiques dans l’abbaye cistercienne de Trebnitz, où, devenue veuve, elle entra cinq ans avant sa mort.

Sainte Marguerite-Marie Alacoque

Le 27 décembre 1673, une religieuse visitandine de Paray-le-Monial (Bourgogne) eut la révélation de l’amour qui jaillit du cœur du Christ. Marguerite-Marie (1647-1690) reçut aussi la mission de diffuser cette révélation. Elle y fut aidée par le Père jésuite Claude de La Colombière. Le développement de cette dévotion contribua à délivrer l’Eglise de l’esprit janséniste, et, surtout, rappela aux chrétiens quelle confiance ils doivent avoir envers l’amour infini que le Père leur manifeste en Jésus christ.

Bienheureuse Marie-Marguerite d’Youville (au Canada)

La fondatrice des Sœurs de la Charité, dites ‘’Sœurs grises de Montréal’’, est une de ces ‘’femmes admirables qui ont fait au Canada la force de la famille chrétienne, pépinière des vocations’’ (Jean XXIII). Marie-Marguerite (1701-1771) fut en effet une mère de six enfants, dont deux devinrent prêtres. Veuve après neuf ans de mariage, elle se consacra à leur éducation, tout en accueillant chez elle nombre de malades et de déshérités. Elle dirigea jusqu’à sa mort l’Hôpital général de Montréal.

Antienne d’ouverture : Ps 129, 3-4

Si tu retiens les fautes, Seigneur, qui donc subsistera? Mais près de toi se trouve le pardon, Dieu fidèle.

Prière d’ouverture :

Nous t’en prions, Seigneur, que ta grâce nous devance et qu’elle nous accompagne toujours, pour nous rendre attentifs à faire le bien sans relâche. Par Jésus Christ.

 

1ère lecture : Ep 1, 11-14

Frères, dans le Christ, nous sommes devenus le domaine particulier de Dieu, nous y avons été prédestinés selon le projet de celui qui réalise tout ce qu’il a décidé : il a voulu que nous vivions à la louange de sa gloire, nous qui avons d’avance espéré dans le Christ. En lui, vous aussi, après avoir écouté la parole de vérité, l’Évangile de votre salut, et après y avoir cru, vous avez reçu la marque de l’Esprit Saint. Et l’Esprit promis par Dieu est une première avance sur notre héritage, en vue de la rédemption que nous obtiendrons, à la louange de sa gloire.

Psaume : 32 (33), 1-2, 4-5, 12-13

R/ Heureux le peuple que le Seigneur s’est choisi pour domaine.

  1. Criez de joie pour le Seigneur, hommes justes ! Hommes droits, à vous la louange ! Rendez grâce au Seigneur sur la cithare, jouez pour lui sur la harpe à dix cordes.
  2. Oui, elle est droite, la parole du Seigneur ; il est fidèle en tout ce qu’il fait. Il aime le bon droit et la justice ; la terre est remplie de son amour.
  3. Heureux le peuple dont le Seigneur est le Dieu, heureuse la nation qu’il s’est choisie pour domaine ! Du haut des cieux, le Seigneur regarde : il voit la race des hommes.

 

Acclamation :

Alléluia. Alléluia. Que ton amour, Seigneur, soit sur nous, comme notre espoir est en toi ! Alléluia. (Ps 32, 22)

 

Evangile : Lc 12, 1-7

En ce temps-là, comme la foule s’était rassemblée par milliers au point qu’on s’écrasait, Jésus, s’adressant d’abord à ses disciples, se mit à dire : « Méfiez-vous du levain des pharisiens, c’est-à-dire de leur hypocrisie. Tout ce qui est couvert d’un voile sera dévoilé, tout ce qui est caché sera connu. Aussi tout ce que vous aurez dit dans les ténèbres sera entendu en pleine lumière, ce que vous aurez dit à l’oreille dans le fond de la maison sera proclamé sur les toits. Je vous le dis, à vous mes amis : Ne craignez pas ceux qui tuent le corps, et après cela ne peuvent rien faire de plus. Je vais vous montrer  qui vous devez craindre : craignez celui qui, après avoir tué, a le pouvoir d’envoyer dans la géhenne. Oui, je vous le dis : c’est celui-là que vous devez craindre. Est-ce que l’on ne vend pas cinq moineaux pour deux sous. Or pas un seul n’est oublié au regard de Dieu. À plus forte raison les cheveux de votre tête sont tous comptés. Soyez sans crainte : vous valez plus qu’une multitude de moineaux. »

Prière sur les offrandes :

Avec ces offrandes, Seigneur, reçois les prières de tes fidèles. Que cette liturgie célébrée avec amour nous fasse passer à la gloire du ciel. Par Jésus.

 

Antienne de communion : Ps 33, 11

Le riche est dépourvu, affamé, mais, à la table du Seigneur, celui qui cherche Dieu ne manque de rien.

Prière après la communion :

Dieu souverain, nous te le demandons humblement: Rends-nous participants de la nature divine, puisque tu nous as fait communier au corps et au sang du Christ. Lui qui.

Vous pouvez aussi aimer