Lundi 14 Decembre 2020

BLANC

Saint Jean de la Croix, prêtre et docteur de l’Eglise

Carme ordonné prêtre en 1567, Jean de la Croix (1542-1591) rencontre et devient le collaborateur de Thérèse de Jésus, réformatrice du Carmel. Il est emprisonné par les carmes opposé à cette réforme. Dans son cachot, il compose son Cantique spirituel qui chante les joies de l’union à Dieu.  Ses ouvrages, qui exposent les conditions et les signes de la contemplation véritable, lui ont mérité le titre de ‘’Docteur mystique’’.

Antienne d’ouverture Ph 4, 4. 5

Soyez dans la joie du Seigneur, soyez toujours dans la joie, le Seigneur est proche.

Prière d’ouverture

Tu le vois, Seigneur, ton peuple se prépare à célébrer la naissance de ton Fils; Dirige notre joie vers la joie d’un si grand mystère: pour que nous fêtions notre salut avec un cœur vraiment nouveau. Par Jésus Christ.

Première lecture

« Un astre se lève, issu de Jacob » (Nb 24, 2-7.15-17a)

Lecture du livre des Nombres

En ces jours-là,
levant les yeux, le prophète païen Balaam
vit Israël qui campait, rangé par tribus.
L’esprit de Dieu fut sur lui,
et il prononça ces paroles énigmatiques :
« Oracle de Balaam, fils de Béor,
oracle de l’homme au regard pénétrant,
oracle de celui qui entend les paroles de Dieu.
Il voit ce que le Puissant lui fait voir,
il tombe en extase, et ses yeux s’ouvrent.
Que tes tentes sont belles, Jacob,
et tes demeures, Israël !
Elles s’étendent comme des vallées,
comme des jardins au bord d’un fleuve ;
le Seigneur les a plantées comme des aloès,
comme des cèdres au bord des eaux !
Un héros sortira de la descendance de Jacob,
il dominera sur des peuples nombreux.
Son règne sera plus grand que celui de Gog,
sa royauté sera exaltée. »

Balaam prononça encore ces paroles énigmatiques :
« Oracle de Balaam, fils de Béor,
oracle de l’homme au regard pénétrant,
oracle de celui qui entend les paroles de Dieu,
qui possède la science du Très-Haut.
Il voit ce que le Puissant lui fait voir,
il tombe en extase, et ses yeux s’ouvrent.
Ce héros, je le vois – mais pas pour maintenant –
je l’aperçois – mais pas de près :
Un astre se lève, issu de Jacob,
un sceptre se dresse, issu d’Israël. »

– Parole du Seigneur.

Psaume

(Ps 24 (25), 4-5ab, 6-7bc, 8-9)

R/ Seigneur, fais-moi connaître ta route !
(cf. Ps 24, 4b)

Seigneur, enseigne-moi tes voies,
fais-moi connaître ta route.
Dirige-moi par ta vérité, enseigne-moi,
car tu es le Dieu qui me sauve.

Rappelle-toi, Seigneur, ta tendresse,
ton amour qui est de toujours.
Dans ton amour, ne m’oublie pas,
en raison de ta bonté, Seigneur.

Il est droit, il est bon, le Seigneur,
lui qui montre aux pécheurs le chemin.
Sa justice dirige les humbles,
il enseigne aux humbles son chemin.

Alléluia, Alléluia. Fais-nous voir, Seigneur, ton amour, et donne-nous ton salut. Alléluia. (Ps 84, 8)

Évangile

« Le baptême de Jean, d’où venait-il ? » (Mt 21, 23-27)

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là,
Jésus était entré dans le Temple,
et, pendant qu’il enseignait,
les grands prêtres et les anciens du peuple
s’approchèrent de lui et demandèrent :
« Par quelle autorité fais-tu cela,
et qui t’a donné cette autorité ? »
Jésus leur répliqua :
« À mon tour, je vais vous poser une question, une seule ;
et si vous me répondez,
je vous dirai, moi aussi, par quelle autorité je fais cela :
Le baptême de Jean, d’où venait-il ?
du ciel ou des hommes ? »
Ils faisaient en eux-mêmes ce raisonnement :
« Si nous disons : “Du ciel”,
il va nous dire :
“Pourquoi donc n’avez-vous pas cru à sa parole ?”
Si nous disons : “Des hommes”,
nous devons redouter la foule,
car tous tiennent Jean pour un prophète. »
Ils répondirent donc à Jésus :
« Nous ne savons pas ! »
Il leur dit à son tour :
« Moi, je ne vous dis pas non plus
par quelle autorité je fais cela.

– Acclamons la Parole de Dieu.

Prière sur les offrandes

Permets, Seigneur, que le sacrifice de nos eucharisties te soit toujours offert dans ton Église, Pour accomplir le sacrement que tu nous as donné et pour réaliser la merveille de notre salut. Par Jésus.

Antienne de communion : Is 35, 4

Dites aux esprits abattus: Prenez courage, ne craignez pas; voici notre Dieu qui vient: il vient nous sauver.

Prière après la communion

Seigneur notre Dieu, nous attendons de ta miséricorde Que cette nourriture prise à ton autel nous empêche de céder à nos penchants mauvais et nous prépare aux fêtes qui approchent.
Par Jésus.

Vous pouvez aussi aimer