DIMANCHE 14 FEVRIER

6ème Dimanche du Temps Ordinaire

Psautier II

Saints Cyrille, moine, et Méthode, évêque

Vert

Antienne d’ouverture : Ps 30, 3-4

Seigneur, sois le rocher qui m’abrite, la maison bien défendue qui me sauve. Pour l’honneur de ton nom guide-moi, conduis-moi.

 

Prière d’ouverture

Dieu qui veut habiter les cœurs droits et sincères, donne-nous de vivre selon ta grâce, alors tu pourras venir en nous pour y faire ta demeure. Par Jésus Christ.

 

Première lecture : Lévites 13, 1-2.45-46

Le Seigneur parla à Moïse et à son frère Aaron, et leur dit : « Quand un homme aura sur la peau une tumeur, une inflammation ou une pustule, qui soit une tache de lèpre, on l’amènera au prêtre Aaron ou à l’un des prêtres ses fils. Le lépreux atteint d’une tache portera des vêtements déchirés et les cheveux en désordre, il se couvrira le haut du visage jusqu’aux lèvres, et il criera : “Impur ! Impur !” Tant qu’il gardera cette tache, il sera vraiment impur. C’est pourquoi il habitera à l’écart, son habitation sera hors du camp. »

 

Psaume : 31 (32), 1-2, 5ab, 5c.11

R/ Tu es un refuge pour moi ; de chants de délivrance, tu m’as entouré. (31, 7acd)

 

1.  Heureux l’homme dont la faute est enlevée, et le péché remis ! Heureux l’homme dont le Seigneur ne retient pas l’offense, dont l’esprit est sans fraude !

2.  Je t’ai fait connaître ma faute, je n’ai pas caché mes torts. J’ai dit : « Je rendrai grâce au Seigneur en confessant mes péchés. »

3.  Toi, tu as enlevé l’offense de ma faute. Que le Seigneur soit votre joie ! Exultez, hommes justes ! Hommes droits, chantez votre allégresse ! 

 

Deuxième lecture: 1 Corinthiens 10, 31 – 11, 1

Frères, tout ce que vous faites: manger, boire, ou toute autre action, faites-le pour la gloire de Dieu. Ne soyez un obstacle pour personne, ni pour les Juifs, ni pour les païens, ni pour l’Église de Dieu. Ainsi, moi-même, en toute circonstance, je tâche de m’adapter à tout le monde, sans chercher mon intérêt personnel, mais celui de la multitude des hommes, pour qu’ils soient sauvés. Imitez-moi, comme moi aussi j’imite le Christ.

 

Acclamation

Alléluia. Alléluia. Un grand prophète s’est levé parmi nous, et Dieu a visité son peuple. Alléluia. (Lc 7, 16)

 

Évangile : Marc 1, 40-45

En ce temps-là, un lépreux vint auprès de Jésus ; il le supplia et, tombant à ses genoux, lui dit : « Si tu le veux, tu peux me purifier. » Saisi de compassion, Jésus étendit la main, le toucha et lui dit : « Je le veux, sois purifié. » À l’instant même, la lèpre le quitta et il fut purifié. Avec fermeté, Jésus le renvoya aussitôt en lui disant : « Attention, ne dis rien à personne, mais va te montrer au prêtre, et donne pour ta purification ce que Moïse a prescrit dans la Loi : cela sera pour les gens un témoignage.» Une fois parti, cet homme se mit à proclamer et à répandre la nouvelle, de sorte que Jésus ne pouvait plus entrer ouvertement dans une ville, mais restait à l’écart, dans des endroits déserts. De partout cependant on venait à lui.

 

Prière sur les offrandes

Que cette eucharistie, Seigneur notre Dieu, nous purifie et nous renouvelle; Qu’elle donne à ceux qui font ta volonté le bonheur que tu leur as promis. Par Jésus.

 

Antienne de communion : Ps 77, 29-30

Le Seigneur combla le désir de son peuple: ils mangèrent et ils furent rassasiés, leur attente ne fut pas trompée.

 

Prière après la communion

Tu nous as donnés, Seigneur, de goûter aux joies du ciel: Fais que nous ayons toujours soif des sources de la vraie vie. Par Jésus.

 

 

 

Méditation

Dans l’évangile de ce jour Jésus guérit un lépreux. Par ce signe, Jésus manifeste sa compassion envers son prochain qui le supplie en ces termes : « si tu le veux, tu peux me purifier ». De même, nous devons nous approcher du Seigneur en le suppliant de nous guérir de notre lèpre. Cette lèpre qui n’est rien d’autre que notre péché qui nous rend impur et nous éloigne de Dieu. Ainsi, notre action doit consister à nous rapprocher du Seigneur pour que, recevant de lui la purification, nous puissions être les témoins de son amour en annonçant la bonne nouvelle. Nous pourrons alors, comme saint Paul, être les imitateurs du Christ.

Vous pouvez aussi aimer