MARDI 23 FÉVRIER

Saint Lazare (1er siècle)

Vieil Evêque de Smyrne, disciple direct de l’Apôtre Jean, Polycarpe, dont le nom signifie ‘’qui porte beaucoup de fruit’’, ajouta aux mérites de sa vie sainte le fruit du martyre : il fut brûlé vif le 23 février 155. Amené dans l’amphithéâtre, Polycarpe répondit au proconsul qui le pressait d’abandonner ‘’l’athéisme’’ en sacrifiant aux dieux et en blasphémant le Christ :’’Il y a quatre-vingt-six ans que je sers le Christ et il ne m’a jamais fait aucun mal. Comment pourrais-je blasphémer mon Sauveur et mon Roi ? ‘’

Violet

Antienne d’ouverture : Ps 89, 1-2

D’âge en âge, tu as été mon refuge, Seigneur, depuis toujours et pour toujours, tu es Dieu.

 

Prière d’ouverture

Regarde ta famille, Seigneur ; et fais que notre esprit, affiné par la maîtrise de nos sens, resplendisse à tes yeux du désir de te trouver. Par Jésus Christ.

 

Première lecture : Isaïe 55, 10-11

Ainsi parle le Seigneur : « La pluie et la neige qui descendent des cieux n’y retournent pas sans avoir abreuvé la terre, sans l’avoir fécondée et l’avoir fait germer, donnant la semence au semeur et le pain à celui qui doit manger ; ainsi ma parole, qui sort de ma bouche, ne me reviendra pas sans résultat, sans avoir fait ce qui me plaît, sans avoir accompli sa mission. »

 

Psaume : 33 (34), 4-5, 6-7, 16-17, 18-19

R/ De toutes leurs angoisses, Dieu délivre les justes. (cf. 33, 18b)

 

1.   Magnifiez avec moi le Seigneur, exaltons tous ensemble son nom. Je cherche le Seigneur, il me répond : de toutes mes frayeurs, il me délivre.

2.   Qui regarde vers lui resplendira, sans ombre ni trouble au visage. Un pauvre crie ; le Seigneur entend : il le sauve de toutes ses angoisses.

3.   Le Seigneur regarde les justes, il écoute, attentif à leurs cris. Le Seigneur affronte les méchants pour effacer de la terre leur mémoire.

4. Le Seigneur entend ceux qui l’appellent : de toutes leurs angoisses, il les délivre. Il est proche du cœur brisé, il sauve l’esprit abattu.

 

Acclamation

Ta Parole, Seigneur, est vérité, et ta loi, délivrance. L’homme ne vit pas seulement de pain, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. Ta Parole, Seigneur, est vérité, et ta loi, délivrance.

 

Évangile :  Mathieu 6, 7-15

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Lorsque vous priez, ne rabâchez pas comme les païens : ils s’imaginent qu’à force de paroles ils seront exaucés. Ne les imitez donc pas, car votre Père sait de quoi vous avez besoin avant même que vous l’ayez demandé. Vous donc, priez ainsi : Notre Père, qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour. Remets-nous nos dettes, comme nous-mêmes nous remettons leurs dettes à nos débiteurs. Et ne nous laisse pas entrer en tentation, mais délivre-nous du Mal. Car, si vous pardonnez aux hommes leurs fautes, votre Père céleste vous pardonnera aussi. Mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père non plus ne pardonnera pas vos fautes. » .

 

Prière sur les offrandes

Maître et créateur de toute chose, accepte les présents que nous avons reçus de toi ; tu nous les as donnés pour notre vie sur la terre: qu’ils deviennent porteurs de vie éternelle. Par Jésus.

 

Antienne de   communion : Ps 4, 2

Je t’appelle, réponds-moi, Dieu, ma justice, toi qui me sors de la détresse : Prends pitié de moi ! Ecoute ma prière !

 

Prière après la communion

Puissions-nous trouver dans ces mystères, Seigneur, la grâce qui assagira nos désirs terrestres pour nous faire aimer les biens du ciel. Par Jésus

 

      

 

Méditation

Forte d’être non seulement un devoir pour le chrétien, la prière est d’abord un cœur à cœur avec Dieu, comme un fils qui parle à son père avec amour, révérence et amitié. Ce n’est qu’une telle prière, allant jusqu’au plus profond de notre âme, qui porte notre cœur à la conversion. Quand nous prions, nous recevons la Parole de Dieu. Sa mission première est de transformer notre cœur pour que nous portions du fruit qui nous permette d’accomplir la volonté de Dieu. Ainsi adviendra son règne de justice et de charité (donne nous le pain), de pardon et de réconciliation (pardonne-nous comme nous pardonnons). Nous déjouerons par ce fait les tentations du malin.

Vous pouvez aussi aimer