Mardi 29 Septembre 2020

BLANC

Saints Michel, Gabriel et Raphaël, archanges

Les anges fidèles à Dieu sont envoyés aux hommes pour leur révéler les desseins de leur Créateur commun et pour les protéger des attaques des démons. Les noms des anges que l’Eglise unit dans son culte, en ce jour où fut consacrée la basilique romaine de Michel, sont tirés de la Bible. Michel, qui apparaît dans le livre de Daniel et dans l’Apocalypse, a un nom qui rappelle la transcendance de l’unique Dieu : ‘’Qui est comme Dieu ?’’ Le nom de Gabriel, qui annonce à Daniel et à la Vierge Marie comment Dieu sauvera son peuple, signifie : ‘’Dieu est fort’’. Raphaël signifie :’’Dieu guérit’’ ; il révèle, par ses interventions, la providence paternelle dont l’action s’étend à tous les hommes et répond à leur prière.

Antienne  d’ouverture : Dt 32, 10–12

Le Seigneur a entouré sainte Thérèse il l’a instruite, il l’a gardée comme la prunelle de l’œil. Comme l’aigle qui déploie ses ailes et emporte ses petits le Seigneur seul l’a conduite.

Prière  d’ouverture

Dieu qui ouvres ton royaume aux petits et aux humbles, donne-nous de marcher avec confiance sur les pas de Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus, pour obtenir ainsi la révélation de ta gloire. Par Jésus Christ.

Lectures de la messe

Première lecture (Dn 7, 9-10.13-14)

La nuit, au cours d’une vision, moi, Daniel, je regardais : des trônes furent disposés, et un Vieillard prit place ; son habit était blanc comme la neige, et les cheveux de sa tête, comme de la laine immaculée ; son trône était fait de flammes de feu, avec des roues de feu ardent. Un fleuve de feu coulait, qui jaillissait devant lui. Des milliers de milliers le servaient, des myriades de myriades se tenaient devant lui. Le tribunal prit place et l’on ouvrit des livres. Je regardais, au cours des visions de la nuit, et je voyais venir, avec les nuées du ciel, comme un Fils d’homme ; il parvint jusqu’au Vieillard, et on le fit avancer devant lui. Et il lui fut donné domination, gloire et royauté ; tous les peuples, toutes les nations et les gens de toutes langues le servirent. Sa domination est une domination éternelle, qui ne passera pas, et sa royauté, une royauté qui ne sera pas détruite. – Parole du Seigneur.

Psaume (Ps 137 (138), 1-2a, 2bc-3, 4-5)

R/ Je chanterai le Seigneur, en présence des anges. (cf. 137, 1)

De tout mon cœur, Seigneur, je te rends grâce : tu as entendu les paroles de ma bouche. Je te chante en présence des anges, vers ton temple sacré, je me prosterne.

Je rends grâce à ton nom pour ton amour et ta vérité, car tu élèves, au-dessus de tout, ton nom et ta parole. Le jour où tu répondis à mon appel, tu fis grandir en mon âme la force.

Tous les rois de la terre te rendent grâce quand ils entendent les paroles de ta bouche. Ils chantent les chemins du Seigneur : « Qu’elle est grande, la gloire du Seigneur ! »

 

Évangile (Jn 1, 47-51)

Alléluia. Alléluia.
Tous les anges du Seigneur, bénissez le Seigneur : à lui, haute gloire, louange éternelle !
Alléluia. (Dn 3, 58)

En ce temps-là, lorsque Jésus vit Nathanaël venir à lui, il déclara à son sujet : « Voici vraiment un Israélite : il n’y a pas de ruse en lui. » Nathanaël lui demande : « D’où me connais-tu ? » Jésus lui répond : « Avant que Philippe t’appelle, quand tu étais sous le figuier, je t’ai vu. » Nathanaël lui dit : « Rabbi, c’est toi le Fils de Dieu ! C’est toi le roi d’Israël ! » Jésus reprend : « Je te dis que je t’ai vu sous le figuier, et c’est pour cela que tu crois ! Tu verras des choses plus grandes encore. » Et il ajoute : « Amen, amen, je vous le dis : vous verrez le ciel ouvert, et les anges de Dieu monter et descendre au-dessus du Fils de l’homme. »

Prière sur les offrandes 

Nous proclamons tes merveilles, Seigneur, en fêtant sainte Thérèse, et nous te supplions humblement : tu aimais sa vie simple et courageuse ; accepte l’hommage de notre liturgie. Par Jésus .

Antienne de communion : Mt 18, 3

Si vous ne changez pas, pour devenir comme les petits enfants, dit le Seigneur, vous n’entrerez pas dans le Royaume des cieux.

Prière après la communion

Par le sacrement que tu nous as donné, Seigneur, brûle – nous de cette charité qui incitait sainte Thérèse là s’abandonner là la grâce et a se passionner pour le salut de tous les hommes. Par Jésus .

Vous pouvez aussi aimer